Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gironde : après la mort d'une femme à coups de marteau, un homme de 30 ans mis en examen et écroué

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde, France Bleu
Lagorce, France

Lundi à Lagorce, près de Libourne, un homme âgé de 30 ans a tué sa compagne de plusieurs coups de marteau. Interpellé rapidement, il a été présenté ce mercredi devant un juge d'instruction à Bordeaux qui l'a mis en examen pour meurtre et violence aggravée.

Les investigations ont été menées notamment par la BR de Libourne
Les investigations ont été menées notamment par la BR de Libourne - maxppp

L'homme âgé de 30 ans, interpellé ce lundi peu de temps après la mort de sa compagne de plusieurs coups de marteau à Lagorce dans le Libournais, a été mis en examen ce mercredi pour meurtre et violence aggravée. Il a été placé en détention. Après avoir été déféré devant le parquet de Bordeaux, le mis en cause a été présenté ce mercredi à un juge d'instruction bordelais après une garde à vue de 48 heures.

La victime était âgée de 38 ans. Elle a reçu plusieurs coups de marteau au niveau de la tête et est décédée des suites de ses blessures. Sa mère, âgée de 70 ans, était près de sa fille dans leur pavillon de Lagorce au moment du drame. Elle a aussi reçu des coups au niveau du dos et de la main et a été grièvement blessée. Un différend familial, sans doute une rupture ou une infidélité, est sans doute à l'origine du drame.

L'enquête a été menée par les gendarmes de la Brigade de Recherches de Libourne, la Brigade Territoriale d'Intervention de Guîtres et la Section de Recherches de Bordeaux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess