Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gironde : la gendarmerie lance un appel à témoins après le saccage de péage de Virsac

vendredi 23 novembre 2018 à 21:40 Par Camille Huppenoire, France Bleu Gironde

Après le saccage du péage de Virsac, en Gironde, dans la nuit de lundi à mardi, la gendarmerie lance un appel à témoins pour identifier les responsables des dégradations.

Le péage de Virsac, sur l'A10, a été saccagé dans la nuit de lundi à mardi
Le péage de Virsac, sur l'A10, a été saccagé dans la nuit de lundi à mardi © Radio France - Laurine Benjebria

Virsac, France

Après le saccage du péage de Virsac dans la nuit de lundi à mardi, la gendarmerie lance un appel à témoins pour identifier les responsables de ces actes. Installations saccagées et incendiées, vols, incendies, barrières de péage cassées : les "dégâts matériels très importants", ainsi que les décrivaient Vinci Autoroutes, avaient empêché le péage de rouvrir dans l'immédiat. Vinci Autoroutes avait d'ailleurs annoncé son intention de porter plainte.

La gendarmerie cherche à recueillir tous les témoignages, y compris les images et vidéos de la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre, afin d'identifier les responsables des dégradations. Des "casseurs" qui se sont glissés parmi les gilets jaunes, avait déclaré le préfet Didier Lallement, qui s'est rendu sur les lieux cette semaine pour constater les dégâts.

Si vous détenez des informations susceptibles de faire avancer l'enquête, il vous faut téléphoner au 05.56.68.82.02.