Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Gironde : la permanence de Florent Boudié, député LREM, taguée à Libourne

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

La permanence parlementaire de Florent Boudié, député La République en Marche du Libournais, a été recouverte de tags dans la nuit de dimanche à lundi à Libourne. L'élu met en cause "la mouvance identitaire, anti-musulmans et anti-migrants" et porte plainte.

La permanence de Florent Boudié dégradée à Libourne
La permanence de Florent Boudié dégradée à Libourne

Libourne, France

Ce sont les gendarmes, dont les locaux se trouvent à deux pas, qui ont fait cette découverte, lundi au petit matin : la permanence parlementaire de Florent Boudié, député La République en Marche de la dixième circonscription de Gironde, avait été dégradée dans la nuit, cours Tourny, dans le centre de Libourne. 

Deux inscriptions barraient le mur situé juste à côté de la vitrine de la permanence : écrit à la peinture jaune fluo, "Bonne année islamo-collabo" et en dessous, en rose fluo, "les mineurs isolés dans ton cul". 

Pour Florent Boudié, pas de doute : ces dégradations "sont vraisemblablement le fait de la mouvance identitaire, anti-musulmans et anti-migrants, dans une circonscription où le Rassemblement National avait obtenu plus de 40% des voix au second tour de l'élection législative de juin 2017", écrit-il dans un communiqué. "Des militants désinhibés qui se vivent comme la pointe avancée, brutale et violente, de l'extrême droite nationaliste et xénophobe", poursuit-il. 

Le député du Libournais fait un lien direct entre ces attaques et ces activités parlementaires : la mission qu'il mène depuis plusieurs mois avec d'autres députés de la majorité, sur la laïcité, et plus particulièrement sur une nouvelle organisation de l'islam de France, mais aussi ses travaux sur la rétention des enfants étrangers en situation irrégulière . 

Il n'y a de ma part ni colère, ni émoi, mais la froide détermination d'un citoyen qui, comme tant d'autres, refuse cette radicalité et cette dérive d'un autre temps. - Communiqué de Florent Boudié 

Le parlementaire girondin annonce son intention de porter plainte dès ce lundi après-midi pour dégradation d'un bien d'utilité publique et provocation à la haine.

Choix de la station

France Bleu