Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Gironde : le "gourou" Philippe Lamy condamné à quatre ans de prison ferme

mardi 7 novembre 2017 à 16:22 Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde

Philippe Lamy, alias maître Ilario, a écopé de quatre ans de prison ferme ce mardi après-midi devant la cour d'appel de Bordeaux, qui a confirmé la peine prononcée en première instance. Ce soi-disant magnétiseur avait transformé en esclaves sexuels trois femmes qu'il tenait sous son emprise mentale.

Philippe Lamy lors de son procès en première instance à Libourne en octobre 2016
Philippe Lamy lors de son procès en première instance à Libourne en octobre 2016 © Maxppp -

Bordeaux, France

Philippe LAMY reste en prison la Cour d'Appel de Bordeaux a confirmé ce mardi après-midi la peine de quatre ans de prison ferme prononcée en première instance par le tribunal correctionnel de Libourne à l'encontre de cet homme de 42 ans , reconnu coupable d'abus de faiblesse, agressions sexuelles et exercice illégale de la médecine.

Cet ex-gérant d'un club libertin dans le Médoc, qui se faisait appeler Maître Ilario, avait placé sous son emprise mentale trois femmes, fragiles ou malades, qu'il obligeait à des jeux sexuels sous couvert de ses dons de magnétiseurs .

Quatre ans de prison : c'est aussi la peine qui avait été requise lors de l'audience le 3 octobre. Ce jugement satisfait les parties civiles, soulagées de savoir que l'accusé , incarcéré depuis sa première condamnation, va rester en prison

C'est très important pour les victimes, la justice a reconnu qu'elles n'étaient mi masochistes, ni consentantes, qu'elles n'ont pas affabulé. Les faits sont très graves, mais difficiles à prouver, et nous sommes satisfaits de voir que la cour d'appel nous a entendus". — Maître Daniel Picotin, avocat des parties civiles.

Pour les parties civiles, il n'y a pas de doute : Philippe Lamy doit être classé dans la catégorie des gourous.

La mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires a conclu dès 2011 dans son cas aux 13 critères de l'emprise mentale. C'est quelqu'un de dangereux, qui ne se remet pas en cause, il est dans le déni, il peut recommencer à sa sortie de prison, mais on est tranquilles pendant quelques années". — Maître Picotin

"Les parties civiles sont satisfaites de savoir qu'il va rester en prison'" Leur avocat, Daniel Picotin

La défense de son côté conteste cette étiquette de gourou.

C'est un costume beaucoup trop grand pour lui, on est de façon plus prosaïque dans ce milieu très particulier du libertinage, où les unes et les autres n'ont peut-être pas assumé leur comportement jusqu'au bout". — Maître Frédéric Dutin, avocat de la défense.

L'avocat de Philippe Lamy se pose aussi la question pourqoi le chefs de mise en examen pour viol n'a pas été retenu.

On nous dit que les victimes ont subi une emprise morale, qu'elles ont subi des relations sexuelles non consentis, en droit, c'est du viol. Alors, pourquoi ce dossier n'a pas fini aux assises ? Est ce qu'on a voulu éviter un trop grand déballage ? Je l'ignore." — Maître Dutin

"Le costume de gourou est trop grand pour Philippe Lamy" Son avocat, maître Frédéric Dutin

La peine prononcée à l'encontre de Philippe Lamy a été assortie d'un suivi socio-judiciaire de cinq ans et d'une injonction de soins. Il devra également indemniser ses victimes.