Faits divers – Justice

Gironde : mobilisation autour d'un jeune guinéen menacé d'expulsion

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde mardi 31 janvier 2017 à 17:52

Thomas et deux de ses soutiens en Gironde
Thomas et deux de ses soutiens en Gironde © Radio France - Stéphane Hiscock

Thomas Bangoura, Guinéen de 22 ans, est arrivé en Gironde en juin dernier après avoir fui son pays où il était menacé de mort. La justice pourrait le renvoyer en Italie pour enregistrer sa demande d'asile. Ses soutiens se mobilisent pour qu'il puisse rester en France.

Ce demandeur d'asile Guinéen, aujourd'hui réfugié à Floirac, est menacé d'expulsion vers l'Italie. Thomas Bangoura, 22 ans, a fui son pays où il était menacé de mort en janvier 2016. Après avoir traversé la Méditerranée dans un bateau gonflable il a débarqué sur les côtes Italiennes en mai 2016 puis a trouvé refuge en Gironde en juin dernier auprès de l'association AREVE (Acceuil des Réfugiés en Val de l'Eyre).

Depuis il s'est inséré, il fait du bénévolat auprès de la Banque Alimentaire, intervient dans des lycées pour parler des migrants et il est hébergé par une famille d'accueil à Floirac. Mais aujourd'hui il est donc menacé d'être renvoyé en Italie, premier pays de l'Union Européenne où il a posé le pied après son exode.

Je voudrais contribuer au développement de la culture française. Le retour en Guinée pour moi c'est la mort

— Thomas Bangoura

La semaine dernière, suite à une convocation à la préfecture de Gironde, il a passé 3 jours en centre de rétention avant d'être finalement libéré par le juge des Libertés. Le 6 février prochain un tribunal administratif doit statuer sur son sort. En attendant, ses soutiens ont lancé une pétition avec un millier de signature à ce jour.

Si je dois quitter la France je préfère mourir