Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Gironde : un champignon détecté au collège du Teich, les 450 élèves ne sont pas rentrés en cours

Par

Les 450 élèves du Collège du Teich, sur la Bassin d'Arcachon ne sont pas rentrés en classe ce jeudi. Un champignon a été détecté et il provoque des irritations et des picotements. L'établissement est fermé suite à une suspension de la principale du collège.

Le collège Val des Pins au Teich. Le collège Val des Pins au Teich.
Le collège Val des Pins au Teich. - Capture d'écran - Google Maps

Les parents, enseignants et personnels du collège Val des Pins, au Teich, sont ulcérés. Un champignon irritant a été détecté depuis plusieurs semaines dans l'établissement. "Plus d'une centaine d'élève est incommodée sur les 450 enfants", indique Jean-Marc Louvet, représentant FCPE, l'association de parents d'élèves, du collège. Cédric Pain, conseiller départemental du canton de Gujan-Mestras ne confirme pas ce chiffre. Il indique que parmi les effets indésirables, certains élèves sont irrités au niveau des yeux et du nez. Les parents d'élèves évoquent même des gênes respiratoires et des vomissements. "Attention, on ne parle pas d'intoxication. Des analyses sont réalisées par le CHU de Bordeaux, demandées par l'Agence régionale de Santé (ARS), et il n'a pas du tout une vision catastrophique de la situation", recadre le conseiller départemental.

Publicité
Logo France Bleu

On ne parle pas d'intoxication - Cédric Pain, conseiller départemental dans le canton de Gujan-Mestras

Le collège fermé provisoirement, les cours en distanciel

Parents et professeurs demandaient la fermeture de l'établissement pour un nettoyage complet. Ce jeudi matin aucun élève n'est entré dans le collège.  Dans l'après-midi la préfecture de la gironde a confirmé la suspension des cours pendant au moins quelques jours le temps de réaliser de nouvelles analyses. En attendant les collégiens suivront les cours depuis chez eux en distanciel.

Premières traces de champignon début septembre

Des travaux sont opérés tous les ans sur ce collège du Teich. En revanche, les premières traces sont apparues à la fin du mois d'août avec notamment la fermeture de la classe des sciences. "Ça a été signalé mais vous ne fermez pas un collège parce qu'il y a des traces de moisissures", relativise Cédric Pain. Mais les différents champignons - principalement un cladosporium - ont proliféré en quelques semaines au point d'atteindre des chiffres six fois supérieurs aux seuils réglementaires.

Ça a été signalé (en août, ndlr) mais vous ne fermez pas un collège parce qu'il y a des traces de moisissures - Cédric Pain, conseiller départemental dans le canton de Gujan-Mestras

D'où viennent ces champignons ? Pour l'instant, il reste difficile de savoir dans quelle partie du collège ils se sont développés. Des analyses vont être menées prochainement sur la toiture, le sol va être inspecté pour vérifier qu'il n'y ait pas des remontées d'humidité.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu