Faits divers – Justice

Gironde : une auto-stoppeuse violée par un chauffeur routier sous les yeux de son compagnon

Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu Gironde, France Bleu Loire Océan et France Bleu jeudi 25 août 2016 à 11:44

Un chauffeur routier roumain viole une auto-stoppeuse et frappe son petit ami tout deux âgés de 18 ans
Un chauffeur routier roumain viole une auto-stoppeuse et frappe son petit ami tout deux âgés de 18 ans © AFP - AFP

Un couple de jeunes auto-stoppeurs nantais accepte de dormir dans la cabine d'un chauffeur routier roumain. L'individu viole la jeune fille devant son copain et frappe les deux auto-stoppeurs. Après une semaine d'enquête, le chauffeur a été mis en examen mercredi pour viol et violences volontaires.

L'homme âgé d'une quarantaine d'années a été présenté à un juge d'instruction mercredi et mis en examen pour viol et violences volontaires. Il est en détention provisoire en attendant son jugement.

Un acte bien préparé

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 15 au 16 août. Un jeune couple d'auto-stoppeurs s'apprête à se reposer sur l'aire d'autoroute de Gradignan lorsqu'un chauffeur routier leur propose de dormir dans sa cabine. L'homme de nationalité roumaine les met en confiance, leur propose à manger et à boire ainsi que des cigarettes. Ils se dit même prêt à laisser à disposition sa cabine pendant qu'il dormirait chez un autre collègue. Le jeune couple de 18 ans originaire de Nantes accepte mais au moment de s'endormir, l'individu pénètre dans la cabine de son camion. Il verrouille les portes, s'en prend à la jeune fille en lui mettant des coups de poing, là le copain de la victime intervient mais se voit lui aussi porter des coups très violents.

Le chauffeur du camion viole alors la jeune auto-stoppeuse devant le petit ami de la victime. Le couple est alors éjecté du camion et l'individu demande même à la jeune fille de nettoyer son visage alors en sang. Il lui retire et garde ses vêtements, probablement pour laisser le moins de traces possible. Le jeune couple se retrouve alors sur le parking, complètement traumatisé.

La CRS Aquitaine a mené l'enquête

En collaboration avec le parquet et une série d'autres services, les enquêteurs tentent de retrouver cet individu "dangereux, de nationalité étrangère donc pas de domicile en France". Depuis le début des faits, l'individu évite d'utiliser les autoroutes mais plusieurs éléments permettent son identification. Les images des caméras de vidéosurveillance, les témoignages précis des deux victimes permettent l'identification du camion. Le véhicule ayant déjà été contrôlé sur l'autoroute en juillet, les enquêteurs mettent la main sur le nom de sa société grâce à la police roumaine. Son employeur communique les coordonnées du chauffeur et le trajet qu'il emprunte souvent.

L'homme est alors interpellé le 21 août dans le Maine-et-Loire. Madame la Procureur de Bordeaux, Marie-Madeleine Alliot, trouve que l'homme a particulièrement préparé son acte et se demande même si l'individu en est à son premier essai.

Partager sur :