Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Gironde : un possible infanticide à Mérignac, la mère retrouvée inconsciente à côté de son fils décédé

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Gironde, France Bleu

Un enfant de 4 ans et demi a été retrouvé mort ce lundi soir dans le domicile familial à Mérignac à côté de sa mère inconsciente. Le pronostic vital de la femme d'une quarantaine d'années est engagé. La piste de l'infanticide est envisagée par la procureure de la République de Bordeaux.

Photo d'illustration. Les pompiers ont tenté de réanimer le petit garçon, en vain
Photo d'illustration. Les pompiers ont tenté de réanimer le petit garçon, en vain © Radio France - Radiofrance

Mérignac, France

Un enfant de 4 ans et demi a été retrouvé mort ce lundi soir dans le quartier de Mérignac-Arlac. Le père de famille était sur place à l'arrivée des pompiers vers 18h. Le petit garçon se trouvait dans une chambre à côté de sa mère inconsciente. Les pompiers ont tenté de réanimer l'enfant, en vain. La mère avait pris des médicaments selon les pompiers. Elle a été conduite dans un état très grave à l'hôpital St-André de Bordeaux. Son pronostic vital est engagé. Le père est en état de choc. Une cellule psychologique a été ouverte dans l'école maternelle Berthelot où était scolarisé le petit garçon.

Mérignac endeuillé par un nouvel infanticide

Le parquet de Bordeaux affirme que l'enquête porte "sur le meurtre d'un enfant de quatre ans et demi", l'infanticide étant à cette heure, une piste parmi les autres. Sa mère, retrouvée inanimée à ses côtés, est toujours ce mardi soir dans un état critique : cette secrétaire médicale à l'hôpital Pellegrin de Bordeaux était en arrêt maladie depuis le mois de février. Elle a laissé une lettre, retrouvée par les enquêteurs. On n'en sait pas plus sur son contenu pour l'instant.

L'autopsie pratiquée sur le corps du petit garçon ce mardi a montré qu'il était mort après avoir lui aussi ingéré des médicaments. Les analyses toxicologiques sont en cours pour déterminer leur nature. Mais aucune trace de violence, aucune trace de piqûre sur la petite victime. 

Pas de problèmes familiaux connus

C'est son père, directeur commercial âgé d'une cinquantaine d'années, qui a découvert les corps inanimés. Il a été entendu comme témoin dès lundi soir, dans cette affaire qui touche une famille a priori sans histoire, issue d'un milieu social préservé et inconnue des services de police. L'enquête a été confiée à la brigade départementale de protection de la famille. 

En avril 2018, dans cette même ville de Mérignac, un père de famille avait retrouvé les corps de ses trois enfants. La mère avait avoué les avoir empoisonnés avant de tenter de mettre fin à ses jours.