Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Gironde : un homme décède dans un accident de chasse au sanglier

vendredi 17 août 2018 à 6:56 Par Mélanie Juvé, France Bleu Gironde et France Bleu

Un homme âgé de 57 ans est décédé ce jeudi soir à Blanquefort lors d'une chasse au sanglier. Le tireur présumé qui participait lui aussi à la partie de chasse a été placé en garde à vue.

Un chasseur est décédé à Blanquefort ce jeudi soir
Un chasseur est décédé à Blanquefort ce jeudi soir © Maxppp -

Blanquefort, France

Les pompiers ont été appelés peu après 22h ce jeudi soir au lieu-dit Fleurimont, un terrain de chasse privé en lisière de forêt, à Blanquefort. Un homme âgé de 57 ans est mort alors qu'il participait à une partie de chasse aux sangliers. Il se serait fait tirer dessus par un collègue chasseur, depuis un mirador. 

Règles de sécurité non respectées?

Le tireur présumé, en état de choc, a été placé en garde à vue ce jeudi soir par les gendarmes. Il parle pour l'instant d'un acte involontaire et affirme qu'il aurait pris la victime pour du gibier, selon l'officier de communication des pompiers. Les gendarmes cherchent désormais à savoir si les règles de sécurité très précises qui encadrent cette chasse dite à l'affût ont bien été respectées. L'heure de la partie de chasse en premier lieu, à la tombée de la nuit, ne semble pas poser de problème. "Cette chasse qui consiste à attendre que le gibier sorte du bois se pratique justement à la tombée du jour et les chasseurs ont jusqu'à une heure après le coucher du soleil pour tirer" confirme Guillaume Désenfant, le directeur de communication de la Fédération de Chasse de la Gironde. 

Par contre, les participants doivent convenir avant le début de la chasse de leurs postions respectives et ne plus en bouger jusqu'à la fin. Jeudi soir, la victime a-t-elle changer de place sans prévenir ses collègues ? Ou au contraire le tireur a-t-il ouvert le feu sans regarder l'heure? L'enquête devra le déterminer.

Le tireur présumé devra aussi s'expliquer sur les munitions utilisées, des chevrotine, et non des balles, ce qui est interdit chez nous en Gironde.

Accidents rarissimes

Si la piste de l'accident de chasse se confirme dans les prochaines heures, il faut néanmoins rappeler que ces derniers restent rarissimes : 13 l'année dernière en France, et aucun chez nous en Gironde depuis 3 ans. La fédération des chasseurs de Gironde, qui avec 40 000 licenciés reste la plus importante de France, rappelle qu'elle met depuis plusieurs années un accent particulier sur la formation aux règles de sécurité.