Faits divers – Justice

Gironde : un voleur de véhicules en série interpellé et conduit en prison

Par Damien Gozioso, France Bleu Gironde mardi 27 décembre 2016 à 10:45

Deux gendarmes ont été légérement blessés lors de l'interpellation.
Deux gendarmes ont été légérement blessés lors de l'interpellation. © Maxppp - Maxppp

Un homme recherché depuis plusieurs semaines par les gendarmes de la Gironde a été interpellé durant le week-end de Noël. Reconnu coupable de divers larcins dont des vols de voiture et de conduite sans permis. Il a écopé en comparution immédiate de 10 mois de prison ferme.

Depuis plusieurs semaines les gendarmes recherchaient un homme coupable de divers larcins. Il a finalement été interpellé ce samedi, veille de Noël, par les militaires de St-Savin. La veille, leurs collègues avaient aperçu l'individu s'éloignant furtivement, sans pouvoir l'identifier, alors qu'ils étaient à Cubnezais dans le cadre d'une autre affaire. Lors de leur investigations, ils découvrent deux véhicules stationnés sur un terrain, un camping car et un 4x4 qui s’avèrent avoir été volés pour l’un, la nuit précédente et pour l’autre, courant décembre.

Le 24 décembre au matin, les gendarmes sont appelés à Laruscade pour le vol d'un 4x4 et découvrent un proximité un véhicule abandonné et également signalé volé. En allant chez le propriétaire, ils découvrent sur un chemin d'autres véhicules abandonnés, dont un en partie calciné et signalé volé... à Cubnezais ! C'est alors qu'ils font le lien avec le jeune homme entraperçu la veille. Les gendarmes finissent par localiser le 24 au soir le 4x4 signalé volé à Laruscade, à Cubnezais, dans une parcelle de vigne.

Deux gendarmes légèrement blessés lors de l'interpellation

Les militaires décident d'intervenir et remarquent en s'approchant du véhicule un homme endormi à la place du conducteur. La vitre avant est partiellement brisée et le véhicule verrouillé de l'intérieur. L'individu est finalement interpellé, deux gendarmes sont légèrement blessés alors qu'ils tentent de le maîtriser. Il est finalement présenté en comparution immédiate le 26 décembre, reconnu coupable de divers larcins et de conduite sans permis. Il écope de 10 mois de prison ferme et de 16 avec sursis.