Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Gironde : une adolescente meurt happée par un train en gare de Saint-Seurin-sur-l'Isle

mercredi 14 mars 2018 à 9:15 - Mis à jour le mercredi 14 mars 2018 à 9:38 Par Aurélie Bambuck et Lola Fourmy, France Bleu Gironde, France Bleu Périgord et France Bleu

La jeune fille de 15 ans happée par un train ce mercredi matin à la gare de Saint-Seurin-sur-l'Isle, en Gironde, a succombé à ses blessures. Le trafic des trains a repris normalement à la mi-journée. L'adolescente était scolarisée en seconde au lycée Max Linder de Libourne.

L'accident a eu lieu ce mercredi matin en gare de St Seurin sur l'Isle
L'accident a eu lieu ce mercredi matin en gare de St Seurin sur l'Isle - capture d'écran google maps

Une adolescente de 15 ans est décédée ce mercredi matin vers 7h20 à Saint-Seurin-sur-l'Isle au nord-est de la Gironde, à la frontière avec la Dordogne. La jeune fille a été happée sur un passage à niveau par un TER qui se dirigeait vers Périgueux et qui ne s'arrêtait pas en gare de Saint-Seurin. Elle a traversé alors que les barrières étaient baissées d'après les gendarmes. Selon plusieurs témoins elle avait mis ses écouteurs et n'aurait pas entendu le train arriver.

Les secours ont tenté de la réanimer pendant plusieurs minutes, en vain. 

Des jeunes sous le choc

Ce matin, comme chaque jour, des dizaines de jeunes attendaient le train pour se rendre au lycée à Libourne. Ils ont donc assisté à l'accident et sont très choqués. Une cellule psychologique a d'ailleurs été mise en place au lycée Max-Linder où la jeune fille était scolarisée en classe de seconde.

Les 48 passagers du train qui a percuté l'adolescente ont été acheminés en bus. La circulation a repris normalement aux alentours de 10h30.