Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Gironde : il s'introduit dans une maison et meurt, tué d'une balle dans la tête

samedi 6 janvier 2018 à 7:20 - Mis à jour le samedi 6 janvier 2018 à 18:40 Par Olivia Chandioux et Thomas Coignac, France Bleu Gironde et France Bleu

Un jeune homme de 20 ans est mort, ce samedi, suite à une bagarre dans une maison à Ambarès-et-Lagrave. Il se serait introduit dans cette habitation, armé, avec un complice. Avant d'être tué suite à une rixe avec ses habitants.

Un pistolet à grenaille et des bombes lacrymogènes ont été utilisés pendant la bagarre.
Un pistolet à grenaille et des bombes lacrymogènes ont été utilisés pendant la bagarre. © Maxppp - /

Ambarès-et-Lagrave, France

Les circonstances autour de ce macabre incident sont encore floues, et une enquête a été ouverte par la gendarmerie. Dans la nuit de vendredi à samedi, vers minuit, deux hommes, s'introduisent dans une maison d'Ambarès-et-Lagrave, où se trouvent une femme de 53 ans et ses deux enfants, âgés de 17 et 28 ans, ainsi qu'un de leurs voisins. Les deux hommes, armés d'un pistolet à grenailles, un pistolet à plombs, et de gaz lacrymogènes. 

Deux garde à vue en cours

Une bagarre éclate alors, et l'un des "assaillants", âgé de 20 ans, reçoit un tir dans la tête. Transporté entre la vie et la mort à l'hôpital Pellegrin à Bordeaux, il décède des suites de ses blessures dans l'après-midi. L'enquête devra déterminer ce qu'il s'est passé dans la bagarre. En tout cas, le fils de 28 ans, habitant la maison, ainsi que le complice qui s'est introduit dans la maison, 19 ans, sont en garde à vue ce samedi soir. La mère et son autre fils, âgé de 17 ans, avaient eux aussi été transportés à l'hôpital Pellegrin dans un état grave.