Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Gironde : une femme meurt dans l'incendie d'un pavillon, son mari retrouvé une fourche plantée dans le ventre

jeudi 4 janvier 2018 à 10:09 Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde et France Bleu

Une enquête pour homicide a été ouverte après la découverte du corps d'une sexagénaire, dans l'incendie de sa maison, à Biganos, en Gironde. Son mari, grièvement brûlé, a été retrouvé à l'extérieur de la maison grièvement brûlé et avec une fourche plantée dans le ventre.

Véhicules de gendarmerie (image d'illustration)
Véhicules de gendarmerie (image d'illustration) © Radio France - Jean-François Frey

Biganos, France

Les pompiers ont été appelés vers 20h30 mercredi soir pour l'incendie d'un pavillon, à Biganos, sur le Bassin d'Arcachon.  Dans le jardin, ils ont d'abord découvert un homme de 67 ans, grièvement brûlé sur plusieurs parties du corps, et une fourche plantée dans le ventre. Les secours ont ensuite lutté pendant une heure contre les flammes, puis découvert dans les décombres de la cuisine, le corps en partie calciné de son épouse, âgée de 65 ans. 

Une enquête pour homicide ouverte

Le Parquet de Bordeaux a ouvert une enquête pour homicide et tentative d'homicide , et confié l'enquête aux gendarmes de la brigade de recherches d'Arcachon,  qui sont sur place ce jeudi matin pour réaliser les constatations d'usage. 

L'autopsie de la victime, pratiquée ce jeudi à l'Institut Médico-Légal de Bordeaux, n'a pas permis d'en savoir plus  pour l'instant sur les circonstances de ce drame .Il faudra attendre de nouvelles analyses, notamment toxicologiques, pour savoir si cette femme de 65 ans est morte avant ou pendant l'incendie. L'avis de l'expert incendie qui a été nommé est également très attendu. 

Pour l'instant, aucune piste n'est écartée : s'agit-il d'un drame familial ? Le mari a-t-il mis mis le feu au pavillon puis a -t-il tenté de mettre fin à ses jours avec cette fourche ? S'agit-il d'un feu accidentel ou bien y-a-t-il eu intervention d'un tiers ? Les enquêteurs ont commencé à auditionner les enfants, les proches et les voisins du couple , et ils attendent à présent d'interroger le mari, âgé de 67 ans, hospitalisé au CHU der Bordeaux, dont l'état de santé s'améliore lentement.

Ce couple d'anciens employés municipaux était à la retraite depuis deux ans, et était très impliqué dans la vie de la commune.