Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Goodyear Amiens : début d'un procès hors normes devant le conseil des prud'hommes

jeudi 4 octobre 2018 à 6:32 Par Paul Barcelonne, France Bleu Picardie et France Bleu

Plus de 830 anciens salariés de l'usine Goodyear d'Amiens Nord contestent le motif économique de leur licenciement devant le conseil des prud'hommes. L'audience est délocalisée à Mégacité Amiens, une salle de spectacles.

Les ex salariés de Goodyear Amiens seront défendus ce jeudi 4 octobre par l'avocat Fiodor Rilov
Les ex salariés de Goodyear Amiens seront défendus ce jeudi 4 octobre par l'avocat Fiodor Rilov © Maxppp - Touchart

Amiens, France

Les ex Goodyear de retour devant la justice, ce jeudi à 9h. Pour un procès hors normes, devant le conseil des prud'hommes, à Amiens, ou plutôt à Mégacité Amiens. La salle de spectacles a, en effet, été louée pour permettre d'accueillir les plus de 830 anciens salariés, qui contestent le motif économique de leur licenciement. "On ne vient pas pour faire la fête, mais pour faire condamner ces voyous" lance Michael Wamen, l'ancien représentant CGT de l'usine.

"Leur dignité a été écrasée par un bulldozer fait de profit et de mépris" - Fiodor Rilov, avocat des ex Goodyear

Plus de 4 ans après la fermeture de l'usine de pneus (en janvier 2014), installée à Amiens Nord, Michael Wamen, le leader des ex-Goodyear, n'a pas tourné la page. "Je suis toujours demandeur d'emploi, mon nom est wanted partout" souffle l'ancien représentant CGT "les CDI de retour à l'emploi, on les compte sur les doigts de la main". 

Un jugement rendu début 2019 ?

Les anciens salariés de Goodyear sont plus de 830 à réclamer des indemnités devant le conseil des prud'hommes. "Leur dignité a été écrasée par un bulldozer fait de mépris et de profit" reprend leur avocat Fiodor Rilov "Ils attendent que la justice du travail reconnaisse que leur souffrance n'est pas qu'économique et sociale". 

Cette semaine, Fiodor Rilov les a appelé "au calme et à la lucidité" pour éviter tout débordement lors d'un procès annoncé comme difficile. L'audience devant le conseil des prud'hommes débute à 9h à Mégacité Amiens. Le jugement devrait être mis en délibéré et rendu début 2019.