Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Fini l'apéro dans les gorges de l'Ardèche

Comme chaque année, le préfet de l'Ardèche a pris un arrêté interdisant la consommation de l'alcool dans les gorges de l'Ardèche entre le 1er mai et le 30 septembre. Un arrêté indispensable pour faire face aux comportements parfois dangereux des touristes.

Contrôle des gendarmes lors de la saison 2018
Contrôle des gendarmes lors de la saison 2018 - Gendarmerie de l'Ardèche

Vallon-Pont-d'Arc, France

L'idée, c'est de protéger les gens contre eux-mêmes. La consommation d'alcool dans les gorges peut s'avérer très dangereuse, encore plus qu'ailleurs. 

La pratique du canoë alcoolisé peut être fatal 

La consommation d'alcool est incompatible avec le sport et plus encore avec un sport nautique. Il faut ajouter à ces risques que la plupart du temps, les gendarmes se retrouvent face à des gens qui n'ont pas l'habitude de faire du canoë et qui maîtrisent mal leur embarcation. L'alcool est aussi interdit car sa consommation entraîne souvent des bagarres  sur les bivouacs de Gault ou de Gournier, les seuls endroits où il est permis de camper dans les gorges. 500 personnes y passent parfois la nuit en pleine saison. Si on ajoute que l'accès est difficile pour les services de secours ou les gendarmes, on imagine les risques liés à l'alcool. 

170 litres d'alcool saisis la saison dernière

Un contrôle de gendarmerie à l'arrivée des ceistes - Aucun(e)
Un contrôle de gendarmerie à l'arrivée des ceistes - Gendarmerie de l'Ardèche

Les gendarmes ont saisi 170 litres d'alcool en juillet/août 2018. Dans un tiers des cas, il s'agissait d'alcool fort de plus de 40°. Il y a eu quatre contrôles entre le 30 juin et le 1er septembre 2018. Si vous êtes interpellé avec de l'alcool dans le périmètre des gorges, il vous en coûtera 38 euros d'amende.