Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Grâce à l'intervention des gendarmes d'Evrecy, un jeune homme suicidaire arrêté juste à temps

samedi 7 avril 2018 à 8:02 Par Jean-Baptiste Menanteau, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Un jeune homme voulait mettre fin à ses jours. Grâce à l'intervention des gendarmes du Calvados, les forces de l'ordre ont pu l'en empêcher. Récit.

La police est parvenu à localiser le portable du jeune dans un stand de tir de l'Essonne.
La police est parvenu à localiser le portable du jeune dans un stand de tir de l'Essonne. - © Gendarmerie du Calvados

Évrecy, France

Tout s'est joué à quelques secondes près. L'affaire a été révélée vendredi 6 avril par la gendarmerie du Calvados. Les faits remontent au 24 mars dernier, lorsqu'un retraité se présente vers 14h à la communauté de brigades d'Evrecy. Il vient d'être prévenu qu'un ancien camarade de collège de son petit-fils a fait part à ce dernier de son intention de mettre fin à ses jours. 

Le problème est que personne ne sait précisément où Romain, 19 ans, habite. Les gendarmes lancent une recherche sur Facebook et finissent par retrouver un profil qui semble correspondre : Romain résiderait à Crespières, dans les Yvelines.

Portable géolocalisé dans un stand de tir

Les gendarmes décident de contacter la brigade territoriale autonome d'Orgeval. Mais sur place, les recherches ne donnent rien. Les gendarmes d'Evrecy contactent la mère du jeune homme. Celle-ci les informe que la police a de son côté lancé une géolocalisation du portable de Romain.

Le lendemain, le 25 mars, l'affaire s’accélère. Le commissariat de Versailles fini par retrouver la trace du jeune homme, il est localisé dans un stand de tir de l'Essonne et les policiers préviennent le responsable de l'établissement. Celui-ci se rend immédiatement sur le pas de tir.

L'arme déviée au dernier moment

Sur place, Romain joue à la roulette russe avec une arme de poing à barillet. Alors qu'il s'apprête à tirer une autre fois, le responsable du stand se précipite sur lui, parvient à déplacer l'arme de la tempe du jeune homme. Un coup part, la balle se loge dans l'un des murs du stand de tir. 

Le jeune homme est sauf. "Une vie sauvée grâce à notre force humaine ainsi qu'aux forces de police", écrivent sur leur page Facebook, les gendarmes du Calvados.

* Le prénom a été modifié