Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire du Grand stade de Lille : vers un procès pour le président de la Métropole

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Le parquet de Lille a demandé ce mardi le renvoi du président de la Métropole Européenne de Lille (Nord), Damien Castelain, devant le tribunal correctionnel pour "recel d'abus de confiance" dans l'affaire du Grand Stade (Villeneuve d'Ascq) et l'attribution de sa construction au groupe Eiffage.

Damien Castelain, président de Lille Métropole
Damien Castelain, président de Lille Métropole © Maxppp - Vincent Isore

Damien Castelain, l'actuel président de la Métropole Européenne de Lille (MEL, Nord), pourrait être jugé en correctionnelle dans l'affaire du Grand Stade (aujourd'hui stade Pierre Mauroy) et de son attribution au groupe Eiffage.

Le parquet de Lille a en effet demandé ce mardi le renvoi de l'élu devant la justice pour "recel d'abus de confiance".

Damien Castelain est soupçonné d'avoir reçu en cadeau des pierres bleues de la part du groupe de construction pour sa maison personnelle de Péronne-en-Mélantois (Nord). Il avait été mis en examen pour ces faits en août 2019.

En 2018, le parquet de Lille avait décidé de poursuivre ses investigations à ce sujet alors qu'il avait dans le même temps requis un non-lieu pour sept personnes mises en examen ou témoins assistés pour des soupçons de favoritisme dans l'attribution du chantier du Grand Stade à Eiffage au détriment de Bouygues

Le juge rendra sa décision de renvoi ou de non-lieu dans un délai de 3 mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess