Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Grandes marées : le Cross Jobourg appelle les pêcheurs à pied à la prudence

dimanche 10 août 2014 à 9:18 Par Katia Lautrou, France Bleu Cotentin

Prudence sur le littoral manchois avec les grandes marées en ce moment. Samedi, plusieurs pêcheurs à pied mais aussi des enfants ont dû être secourus par le Cross Jobourg.

La plage de Denneville après les grandes  marées
La plage de Denneville après les grandes marées © Férouse Mansour - Radio France - Férouse Mansour

La mer qui monte est dangereuse! Surtout sur la côte ouest du Cotentin, avec ses courants et ses pièges ! Le Cross Jobourg lance un appel à la vigilance avec les grandes marées en ce moment. Il a du intervenir trois fois pour la seule journée de samedi. Le coefficient de 88 a piégé promeneurs et pêcheurs à pied.

D'abord vers 15H pour deux hommes coincés à une centaine de mètres de la cale de Gouville. Ils s'en sortent avec quelques coupures. En tentant de fuir ils se sont griffés sur des parcs à huîtres. Autre exemple à Hauteville où trois enfants, qui avaient échappé à la vigilance de leurs parents, se sont retrouvés cernés. C'est un témoin qui les a secouru.

Alors le Cross Jobourg appelle à la prudence. Il faut évidement vérifier les horaires de marées avant d'aller se promener, mais aussi, et c'est sûrement le plus important se renseigner sur les lieux. Dans l'estran, les rivières qui se forment entre les bancs de sable se transforment en véritable piège dès que la mer monte.

Les grandes marées se poursuivent jusqu'au 15 août. Le plus gros coefficient (113) est attendu mardi.

Jean-Pascal Devis, le directeur du Cross Jobourg appelle à la prudence