Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Granville : il vendait du cannabis aux lycéens

-
Par , France Bleu Cotentin

Le parquet de Coutances a annoncé ce jeudi 1er octobre le démantèlement d'un trafic de cannabis auprès de lycéens granvillais. Le fournisseur présumé a reconnu en fournir une quarantaine depuis la rentrée scolaire, il sera jugé par le tribunal correctionnel.

Le prévenu a reconnu fournir une quarantaine de lycéens
Le prévenu a reconnu fournir une quarantaine de lycéens © Radio France - François Ventéjou

Le parquet de Coutances a annoncé ce jeudi 1er octobre l'interpellation d'un vendeur de cannabis, opérant près de lycées granvillais. 30 grammes de ce stupéfiant étaient dissimulés sur lui, il a reconnu fournir une quarantaine de lycéens depuis la rentrée scolaire.

Il a été interpellé dans le cadre d'une enquête judiciaire. Suite à un signalement, les policiers avaient mis en place une surveillance près de la Cité des sports et avaient constaté de fréquents regroupements de jeunes fumant du cannabis.

Ce lundi, quatre suspects ont été interpellés après une transaction. L'un d'eux a donc était identifié comme le fournisseur et les trois autres comme des consommateurs. Ils ont reconnu fumer régulièrement du cannabis. 

Déjà condamné pour des faits similaires

Le trafiquant n'en était pas à son coup d'essai. Il avait déjà reçu une peine avec sursis pour des faits similaires et été immédiatement écroué dans le cadre de cette condamnation. Le prévenu devra passer devant le tribunal correctionnel de Coutances pour ce nouveau trafic.

Parmi les trois consommateurs, deux mineurs devront être suivis en addictologie, le troisième sera convoqué devant la justice dans le cadre d'une procédure de plaider-coupable. Ayant reconnu les faits, le procureur lui proposera une peine qu'il pourra ou non accepter. Si le juge la valide ensuite, cela lui évitera d'être jugé par un tribunal. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess