Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Granville : six familles manchoises victimes d'une arnaque à la construction

dimanche 2 décembre 2018 à 7:01 Par Caroline Felix, France Bleu Cotentin et France Bleu

Six familles du Centre-Manche se sont réunies à Granville. Elles sont victimes d'une arnaque de la part d'un même entrepreneur crapuleux de Coutances.

L'une des extensions réalisées par le faux-entrepreneur à Saint-Pierre-de Coutances
L'une des extensions réalisées par le faux-entrepreneur à Saint-Pierre-de Coutances - Thomas Paysant-Leroux

Ce sont six familles excédées qui se sont réunies à Granville. Elles ont toutes en commun de s'être fait arnaquées par le même faux-constructeur de Coutances au moment d'agrandir leur logement. Un entrepreneur crapuleux qui proposait des extension de logements en kit. 

Les chantiers sont catastrophiques les clients constatent vite des malfaçons et finissent par aller en justice. Les bâtiments n'ont donc jamais vu le jour mais ils coûtent des dizaines de milliers d'euros aux victimes. Parmi elles, Florence Delangle qui a fait appel à l'entreprise en 2015 pour un montant de 43 000 euros. "En 2016 je me suis aperçue que rien n'avançait je n'avais qu'une dalle de béton. Je lui ai envoyé des recommandés qui m'étaient retournés. J'ai été obligée de saisir la justice. J'avais 600 euros de prêts à rembourser tous les mois. "

Le faux-constructeur a toujours pignon sur rue

Thomas Paysant-Leroux à Saint-Pierre-de-Coutances est une autre victime. Il a voulu construire une chambre pour ses enfants. Depuis 2015, cette affaire lui a coûté 60 000 euros, entre les investissement du chantier et les frais de justice. 

Détail de la jonction avec le pignon existant sur l'une des maisons concernées - Aucun(e)
Détail de la jonction avec le pignon existant sur l'une des maisons concernées - Thomas Paysant-Leroux

En avril dernier, l'entrepreneur a finalement été condamné par le tribunal de commerce de Coutances à lui verser 140 000 euros pour les frais et le préjudice moral par le tribunal de commerce. Mais Thomas Paysant-Leroux n'a pas encore récupéré cet argent, car le faux-entrepreneur est désormais déclaré insolvable. d'après les huissiers, il n'y a rien à faire. 

On ne reverra jamais notre argent 

"Ce qui est insupportable, c'est que la justice n'a aucune réponse à nous proposer. Tous les indices montrent qu'on ne reverra jamais notre argent", explique le Manchois. "En plus de ça, ce faux-constructeur a deux entreprises à Montmartin-sur-Mer, l'autre en Angleterre, alors qu'il est interdit de gérance pendant quinze ans par le tribunal de commerce. Il y a encore des gens qui vont se faire avoir sur toute la Normandie au final." 

Pour être sûrs de ne pas avoir affaire à un faux constructeur, il faut demander à l'entreprise de fournir une copie de son attestation d'assurance décennale au moment du devis.