Faits divers – Justice

Granville : une fuite de fuel depuis l'hôpital pollue la rivière de la Saigue

Par Maëlle Robert, France Bleu Cotentin dimanche 17 septembre 2017 à 12:56

L'une des canalisations transportant du fuel pour alimenter l'un des groupes électrogènes de l'hôpital a cédé dans la nuit de samedi à dimanche.
L'une des canalisations transportant du fuel pour alimenter l'un des groupes électrogènes de l'hôpital a cédé dans la nuit de samedi à dimanche. - Capture d'écran Google Maps

Des barrages filtrants sont toujours installés ce dimanche dans la rivière de la Saigue, près de la plage de Granville. Ils servent à absorber les milliers de litres de fuel qui se sont échappés des canalisations de l'hôpital. Dans la nuit de samedi à dimanche, l'un des tuyaux a lâché.

La pollution aux hydrocarbures de la petite rivière de la Saigue près de l'hôpital de Granville est contenue ce dimanche midi.

A l'origine de cette pollution, c'est une canalisation souterraine de fuel destinée à alimenter le groupe électrogène de secours de l'hôpital de Granville qui a lâché dans la nuit de samedi à dimanche. Plus de 10 000 litres de carburant se sont alors infiltrés dans les sols, avant de se finir leur course dans un ruisseau tout proche puis dans la rivière de la Saigue, en contrebas de l'hôpital.

Des barrages filtrants sont toujours en place ce dimanche dans la rivière de la Saigue. Ce sont des sortes de buvards qui absorbent le carburant. Ils ont été posés par les pompiers de Granville et d'Avranches ainsi que l'équipe d'intervention chimique de Cherbourg qui sont intervenus dans la journée de samedi.

Des pompes en action

En même temps et pour limiter la pollution, l'hôpital de Granville a fait appel à une société privée qui a dépêché sur place deux camions de pompage pour aspirer le fuel directement dans la cuve où il est stocké. L'objectif est d'éviter que l'essence ne s'écoule dans les canalisations défectueuses, et donc qu'elle continue à s'infiltrer dans la terre puis se retrouve dans la rivière de la Saigue.

En plus de ces camions, deux techniciens de l'hôpital de Granville sont mobilisés aujourd’hui, selon le directeur de l’hôpital, Jean-Pierre Heurtel, qui est aussi sur place tout ce week-end pour suivre les opérations.

Dans les prochains jours, l'hôpital va réaliser des travaux pour réparer les canalisations défectueuses. Et puis des prélèvements vont être effectués pour analyser l'eau de la rivière et contrôler l’impact de cette pollution.