Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grenoble : trois hommes de 20 ans mis en examen et écroués pour violences aggravées

-
Par , France Bleu Isère

Trois hommes de 20 ans ont été écroués pour violences aggravées sur un autre homme de 24 ans, qu'ils avaient battu pour se venger d'une bagarre intervenue avec l'un d'eux en 2019 en prison. Un règlement de comptes qui s'était déroulé la veille du Nouvel An, à Pont de Claix, en Isère

Les 3 hommes ont été écroués pour violences aggravées, ils risquent 10 ans de prison
Les 3 hommes ont été écroués pour violences aggravées, ils risquent 10 ans de prison © Radio France - Véronique Pueyo

Le 31 décembre 2020, un habitant de Pont de Claix, âgé de 24 ans et domicilié dans le quartier sensible des Iles de Mars, monte dans sa voiture. Alors qu'il s'apprête à démarrer, un individu ouvre la portière et s'installe à la place passager, intimant l'ordre au conducteur de rouler.

Règlement de compte

Les deux hommes se sont connus en prison et le passager souhaite s'expliquer sur une bagarre qui les avaient opposés en détention, fin 2019, à Varces. L'homme de 24 ans remarque que deux autres voitures les suivent. Arrivés à l'écart de la ville, sur un chemin de terre, le convoi stoppe et deux hommes surgissent des autres véhicules.

Le lieu de l'agression, près de Pont de Claix
Le lieu de l'agression, près de Pont de Claix -

Tabassage en règle

La victime, extirpée de sa voiture, est rouée de coups avec un pied de biche, frappée à coups de couteau, on essaiera même de lui couper la main droite. Un chien d'attaque, appartenant à l'un des agresseurs, le mord à plusieurs reprises.

Sauvé par les gendarmes

La victime parvient à s'enfuir et croise, par chance, une patrouille de gendarmerie. L'un des militaires lui fait un point de compression, empêchant ainsi l'amputation de la main et  la victime est conduite au CHU de Grenoble Alpes. Le médecin lui prescrira 60 jours d'ITT.

Le trio, interpellé mardi, à Grenoble, Laon et Montpellier

Une instruction avait donc été ouverte à la suite de cette agression, l'enquête étant confiée à la brigade des recherches de la Compagnie de gendarmerie de Grenoble. Et le 9 mars dernier, d'importants moyens étaient mis en place, compte tenu de la dangerosité du trio, pour l'interpeler. 

L'un a été arrêté à Grenoble, l'autre à Montpellier, le troisième, à Laon, dans l'Aisne. Lors des perquisitions, des armes ont été saisies ainsi que 12 000 euros en liquide. Présentés jeudi 11 mars, au juge d'instruction, les trois hommes ont été mis en examen pour violences aggravées et écroués. Ils risquent 10 ans de prison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess