Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grenoble : braquage dans une bijouterie du centre-ville

-
Par , France Bleu Isère

La bijouterie "Le Lys d'Or" a été braquée ce mardi en fin de matinée. Deux hommes cagoulés et armés d'une masse ont fait irruption dans cette boutique du centre-ville de Grenoble située rue Thiers. Les commerçants voisins sont choqués et demandent la mise en place de caméras de surveillance.

La porte vitrée a été explosée à coup de masse, puis remplacée par une structure en bois.
La porte vitrée a été explosée à coup de masse, puis remplacée par une structure en bois. © Radio France - Bastien Thomas

Tout s'est passé en l'espace de cinq minutes. Deux hommes cagoulés ont fait exploser, d'un coup de masse, la porte d'entrée de cette bijouterie située rue Thiers à Grenoble (Isère). Les commerçants d'à côté ont juste eu le temps de sortir que les malfrats s'étaient déjà envolés avec leur butin en direction de la caserne de Bonne. Ils demandent que des caméras soient installées pour dissuader les actes criminels.

Il était presque 11 heures quand tout à basculé pour ce couple de bijoutiers grenoblois. L'un des deux hommes cagoulés a sauté sur le bijoutier et l'a aspergé de gaz lacrymogène pour aider son complice à se saisir des bijoux. Son épouse, tétanisée, est restée immobile.

Choqué mais pas hospitalisé 

Les pompiers ont secouru cet homme mais ils n'ont pas considéré une hospitalisation comme nécessaire. La police s'est rendu sur place pour faire les premières constatations. Les suspects sont toujours activement recherchés et le préjudice matériel est encore à évaluer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu