Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Grenoble : il s'accroche à l'arrière du tramway car il ne supporte plus "la populace"

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Il ne supportait plus "la populace". C'est ce qu'a expliqué un homme qui a voyagé ce mardi accroché aux essuie-glaces à l'arrière du tramway de Grenoble. Lorsque le chauffeur du tramway lui a demandé de descendre, l'homme s'en est pris verbalement à lui.

L'homme s'est accroché sur les essuie-glaces du tramway car il ne supportait plus "la populace"
L'homme s'est accroché sur les essuie-glaces du tramway car il ne supportait plus "la populace" © Maxppp - VIALLON RICHARD

Grenoble, France

Il s'en passe des choses dans le tram de Grenoble. Il s'en passe également SUR le tram de Grenoble. La ligne A circule normalement mardi après-midi, lorsque le chauffeur du tramway reçoit un appel de son PC sécurité. Ses supérieurs lui demandent de vérifier si un homme ne s'est pas accroché aux essuie-glaces à l'arrière du wagon.

En arrivant à l'arrêt Verdun-Préfecture, le conducteur s'exécute. Il arrête la machine, descend et constate qu'effectivement, un homme de 32 ans est assis sur les balais d'essuie-glaces du tramway. Lorsqu'il demande à ce passager clandestin de descendre de son perchoir, le voyageur s'en prend verbalement à lui. Il lui donne également rendez-vous à Beaumarchais "où il allait voir ce qu'il allait lui faire"

Descendu à Grand-Place, après être remonté dans le tramway, l'homme est interpellé. Il nie avoir insulté le chauffeur. Concernant sa présence inopinée sur les essuie-glaces, il affirme qu'il ne supporte plus "la populace" dans les transports en commun. On ne sait pas s'il avait validé ou non son titre de transport.