Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Grenoble : un détenu repris après 10 jours de cavale

vendredi 13 novembre 2015 à 16:14 Par Lionel Cariou, France Bleu Isère

Ce détenu âgé de 20 ans s'était fait la malle le 4 novembre à son arrivée au tribunal de Grenoble où il devait comparaître. Les gendarmes qui l'escortaient n'avaient pas réussi à le rattraper. Il a été arrêté ce jeudi soir à Saint-Martin-d'Hères.

Police, illustration.
Police, illustration. © Radio France - Stéphane Milhomme

Grenoble, France

Ce sont des policiers de la BAC, la Brigade anti-criminalité, qui l'ont reconnu alors qu'ils patrouillaient ce jeudi soir vers 19 heures rue Edmond-Rostang à Saint-Martin-d'Hères. Le fuyard a été rattrapé après une brève course-poursuite à pied. Précisons que le jeune homme en cavale depuis 10 jours avait réussi à se débarrasser de ses menottes!

Le sas d'entrée du Palais de justice était réservé aux accusés dans le procès du drame d’Échirolles

Il y a un peu plus d'une semaine, ce détenu de la prison d'Aiton qui devait comparaitre pour conduite sans permis avait fossé compagnie aux gendarmes. Il avait en quelque sorte profité du système de sécurité mis en place au Palais de justice de Grenoble dans le cadre du procès des meurtriers présumés de Kevin et Sofiane. Habituellement, les détenus et leurs escortes passent par un sas fermé; mais ce sas est désormais réservé aux accusés jugés aux Assises. Les autres prévenus, passent donc par la rue. Quelques mètres à l'air libre qui avaient permis à ce jeune homme de prendre la poudre d'escampette.