Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Grenoble : un jeune homme de 27 ans gravement blessé à l'arme blanche

dimanche 5 août 2018 à 8:32 - Mis à jour le dimanche 5 août 2018 à 8:04 Par Julien Morin, France Bleu Isère et France Bleu

Une semaine après la mort d'Adrien Perez devant la boîte de nuit Le Phoénix à Meylan, un jeune homme de 27 ans a été gravement blessé dans la nuit de samedi à dimanche à l'arme blanche, son pronostic vital était engagé quand il a été pris en charge.

La Tour Perret et le parc Paul Mistral
La Tour Perret et le parc Paul Mistral © Maxppp -

Grenoble, France

Une rixe a éclaté un peu avant minuit au Parc Paul Mistral à Grenoble, à quelques mètres de la salle de spectacle La Bobine. Un jeune homme âgé de 27 ans a été gravement blessé à l'arme blanche

Il s'est engagé seul dans une partie sombre du parc. Quand il en est ressorti, il portait une plaie importante au niveau de l'abdomen, sans doute un coup de couteau. Ses agresseurs ont immédiatement pris la fuite.

Le pronostic vital de la victime était engagé quand les secours sont intervenus.

Une semaine après la mort d'Adrien Perez

Il y a une semaine, dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 juillet, Adrien Perez était tué de plusieurs coups de couteau devant la boîte de nuit Le Phoénix à Meylan. La mort du jeune homme qui fêtait dans cet établissement son 26e anniversaire avait déclenché une forte émotion. Une marche blanche est organisée le mercredi 8 août par ses proches.

L'auteur présumé, un jeune homme de 28 ans, s'est présenté de lui-même au commissariat de Grenoble vers 17 heures ce dimanche. Il est depuis en garde à vue.