Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un secouriste de la CRS Alpes de Grenoble est décédé lors d'une intervention dans le massif des Écrins

-
Par , , France Bleu Isère, France Bleu

Un secouriste en montagne de la CRS Alpes de Grenoble est décédé dans le massif des Écrins lors d'une intervention ce samedi 12 octobre pour venir en aide à deux alpinistes. Il avait 46 ans.

L'accident s'est produit dans le massif des Écrins.
L'accident s'est produit dans le massif des Écrins. © Maxppp -

Grenoble, France

Un secouriste en montagne de la CRS Alpes de Grenoble est décédé ce samedi 12 octobre. L'accident s'est produit au cours d'une intervention sur la Barre des Écrins dans les Hautes-Alpes pour venir en aide à une cordée de deux alpinistes victimes du mal aigu des montagnes. Ce sommet emblématique du massif se trouve à 4 100 mètres d'altitude.

En récupérant le deuxième alpiniste et au moment de l'hélitreuiller, le sauveteur a fait une chute de 150 mètres dans le vide

Tout de suite pris en charge par le médecin du Samu qui intervenait avec lui sur cette récupération, l'homme a été transféré au CHU de Grenoble. Il est décédé des suites de ses blessures en fin d'après-midi. 

Ce sauveteur âgé de 46 ans travaillait au sein de l'unité depuis une vingtaine d'années. "Nous sommes une petite unité, un petit groupe et tout le monde se connait et travaille ensemble depuis de nombreuses années. C'est un terrible moment. C'est quelqu'un qui compte dans un groupe, qui est investi dans de nombreux domaines que ce soit le secourisme, le matériel, la vie quotidienne, la vie de poste, l'aspect festif... _C'est vraiment un compagnon d'exception_", confie avec émotion le major Laurent Soullier.

La cordée secourue est indemne. Une enquête a été ouverte et confiée à la CRS de Briançon et au parquet de Gap. Sur Twitter, la police de l'Isère a fait part de son émotion après le drame.  Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner a également réagit : "Ce drame endeuille le ministère de l’Intérieur et l’ensemble de la communauté du secours en montagne".

Choix de la station

France Bleu