Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Grenoble : une chute toujours inexpliquée sur le parcours acrobatique de la Bastille

dimanche 2 août 2015 à 11:03 Par Mathias Kern, France Bleu Isère

Le drame est encore difficile à comprendre à Acrobastille à Grenoble. Un moniteur de 27 ans a fait une chute de 7 mètres, vendredi, en fin d’après-midi. Il s'est gravement blessé. Le matériel est en cause, mais le responsable du parcours indique que toutes les procédures de sécurité ont été respectées.

Acrobastille
Acrobastille © Acrobastille

"Il faut vraiment qu’on analyse ce qui s’est passé en profondeur " a tout de suite réagi, Fred Dubois. Le gérant d’Acrobastille n’arrive toujours à comprendre ce qui a bien pu se passer, vendredi après-midi, sur le parcours acrobatique. La victime, un moniteur, chef d'équipe, âgé de 27 ans, a de nombreuses fractures, mais son pronostic vital n’est pas engagé.

L’accident a eu lieu sur le "Jump ", un atelier autonome qui simule une chute, tout en accompagnant la descente avec un enrouleur.  La hauteur est inférieure à 10 mètres. La rupture de la sangle propre à cet équipement n’est à ce jour pas expliquée, et fait l’objet d’une enquête.

"Une sangle, même usée, est réputée tenir"— Fred Dubois, gérant du parcours acrobatique 

Le système est conçu par une société américaine. Il y en a 10 000 installés dans le monde. Aucun accident n’a été répertorié à ce jour.

Des équipements régulièrement contrôlés

Le gérant d’Acrobastille est formel. "Le parc est à jour de ses contrôles de sécurité , indique Fred Dubois. La sangle en question a été changée en début d’année. Début juillet, le contrôle annuel de l’ensemble du parc a été effectué par un cabinet de contrôle agréé ."

Acrobastille restera fermé ce week-end. Les autres parcours peuvent ré-ouvrir sans cet appareil qui a été installé en 2014. À ce jour, aucune directive des autorités n’a été donnée imposant une fermeture.

"L'accident est assez inexpliqué"