Infos

Grenoble : une femme enlevée par sa belle-famille pour avorter

Par Denis Souilla et Gérard Fourgeaud, France Bleu Isère jeudi 13 mars 2014 à 12:22

Véhicule de la police nationale (illustration)
Véhicule de la police nationale (illustration) © MaxPPP

Une Grenobloise de 31 ans a été enlevée, mardi soir, par sa belle famille. Le convoi a pris la direction l'Espagne. C'est la police de l'air et des frontières de Perpignan qui a arrêté l'équipage. Trois personnes sont en garde à vue à l’hôtel de police de Grenoble. Le convoi aurait prévu de faire avorter de force la jeune femme.

Une affaire prise au sérieux

Mardi 11 mars. Jeudi soir. Il est minuit. Les pompiers de l'Isère reçoivent un appel angoissé d'une mère de famille. Sa fille de trente-et-un ans est alors conduite sous contrainte par son compagnon, son beau-frère et sa belle-sœur en Espagne. Elle y serait emmenée pour avorter. C'est en tous cas ce qu'explique cette femme la mère de la jeune femme. L'affaire est alors prise au sérieux et les autorités judiciaires placent la police de l'air et des frontières en alerte.

Une interpellation de justesse, tout près de l'Espagne

Les deux véhicules signalés sont interceptés au péage autoroutier du Boulou (Pyrénées-Orientales) , quelques heures après le signalement, vers deux heures du matin, vendredi, à trois kilomètres de la frontière franco-espagnole. La Justice a alors mandaté la Sûreté départementale de l'Isère pour ramener à Grenoble les trois membres de la belle famille. Il étaient toujours ce jeudi en garde à vue au commissariat de Grenoble.

Y-a-t-il eu enlèvement et quelle en était la motivation ?

Le compagnon, le beau-frère et la belle-sœur de la jeune femme avaient-ils réellement l'intention de faire avorter la jeune femme dans une clinique de Barcelone comme le redoutait sa mère ?  Quelle était la motivation réelle de la belle-famille ? Y-a-t-il eu affolement de la mère ? Autant de questions dont on connaîtra les réponses à l'issue de la garde à vue si il y a présentation au Parquet. Quant à la jeune Grenobloise, fortement choquée, elle été hospitalisée à Perpignan . Elle a indiqué qu'elle ne connaissait pas le but du voyage, et que lorsqu'elle a compris, elle a réussi à alerter sa famille par SMS.

Le Boulou, tout près de la frontière espagnole. - Aucun(e)
Le Boulou, tout près de la frontière espagnole.

Partager sur :