Faits divers – Justice

VIDÉO - Grenoble : six étudiants hospitalisés après l'incendie d'une résidence sur le campus universitaire

Par Virginie Salanson et Laurent Gallien, France Bleu Isère et France Bleu vendredi 17 février 2017 à 11:57 Mis à jour le vendredi 17 février 2017 à 16:07

Le troisième étage de la résidence Condillac a pris feu, sur le campus de Saint-Martin-d'Hères.
Le troisième étage de la résidence Condillac a pris feu, sur le campus de Saint-Martin-d'Hères. © Radio France - Laurent Gallien

Un incendie s'est déclenché ce vendredi, vers 10h30, à la résidence universitaire Condillac sur le campus universitaire de Saint-Martin- d'Hères près de Grenoble, en Isère.Trente-deux étudiants ont été évacués et six hospitalisés, le feu a été maîtrisé. Une centaine d'étudiants devront être relogés.

Les témoignages des étudiants : "on a bien cru mourir"

France Bleu Isère a pu recueillir les témoignages des étudiants qui ont pu échapper aux flammes. "On était au cinquième étage, on n'a pas eu le temps de prendre beaucoup d'affaires". "Les gens voulaient même sauter par les fenêtres". "Mes affaires sont brûlées, je n'ai plus de papiers". Des témoignages au micro de France Bleu peu de temps après l'incendie. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place pour ces étudiants choqués.

"On était au 5e, on a descendu en courant, la fumée était suffocante, on a bien cru mourir"

15h34 - Le ministre de l'Intérieur fait part de sa "vive émotion" après l'incendie

Ce vendredi après-midi, Bruno Le Roux, l'actuel ministre de l'Intérieur a fait part "de son émotion" après l'incendie sur le campus de Grenoble. Il a également souhaiter "un prompt rétablissement aux victimes".

13h09 - Trente-deux étudiants ont été évacués, selon les chiffres définitifs de la préfecture

Le bilan d'Alexander Grimaud, directeur de cabinet de la préfecture de l'Isère

Selon la préfecture de l'Isère, trente-deux étudiants ont été évacués de la résidence Condillac ce vendredi matin, à Saint-Martin-d'Hères. Parmi eux, quelques étudiants intoxiqués dont six ont dû être transférés au CHU de Grenoble pour des examens complémentaires.

Sur le campus, les étudiants sont pris en charge par les secours à l'Aquarium. - Radio France
Sur le campus, les étudiants sont pris en charge par les secours à l'Aquarium. © Radio France - Léopold Strajnic

12h43 - "L'incendie est maîtrisé, pas de victime grave" selon la présidente de l'université

Lise Dumasy, présidente de l'université Grenoble Alpes : "On est à peu prêt certain qu'il n'y a pas de victimes car les pompiers ont presque terminé le tour des bâtiment. Pas de blessé grave ni de décès" a-t-elle déclaré, soulagée, sur France Bleu Isère, avant de confirmer que le relogement des étudiants sinistrés est déjà en cours.

Sur cette photo, on voit clairement le premier étage où l'incendie a démarré. - Radio France
Sur cette photo, on voit clairement le premier étage où l'incendie a démarré. © Radio France - Laurent Gallien

12h34 - Une centaine d'étudiants à reloger

À la résidence Condillac, il reste des fumerolles qui s'échappent de la façade. Et les sapeurs-pompiers sont toujours sur place. Selon Laurent Gallien, notre reporter sur place, "il faut se souvenir de ce que ce sont ces résidences anciennes, des chambres de 9 mètres carrés (et non pas 11) avec des cuisines des toilettes et des douches en bout de couloir. L'installation électrique des chambres n'est, en principe, pas calibrée pour accueillir des cuisines individuelles dans chaque chambre et la quantité d'appareils électriques utilisés aujourd'hui par les étudiants (portables, ordinateurs etc...)".

Une centaine d'étudiants étaient logés dans la résidence Condillac. - Radio France
Une centaine d'étudiants étaient logés dans la résidence Condillac. © Radio France - Laurent Gallien

12h31- "Il y a d'énorme problèmes de vétusté et d'insalubrité dans cette résidence" selon le vice-président de l'UNEF

Le bâtiment était promis à la démolition depuis trois ans et date des années 70. Selon plusieurs témoignages recueillis sur place, cette résidence Condillac est une antiquité.

La réaction de Ludovic Brun, vice-président de l'UNEF à Grenoble

Cette information est confirmée par Ludovic Brun, vice-président de l'UNEF sur le campus Saint-Martin-d'Hères : "il y a d'énorme problèmes de vétusté dans cette résidence et d'insalubrité" explique-t-il, "il y a des trous dans les portes et dans les murs. Il y a eu une campagne sur des puces de lit qui infestaient la résidence. On suspecte un problème électrique même si on reste prudent", affirme-t-il sur France Bleu Isère.

"On cherche des solutions mais on aurait aimé que ce soit réglé différemment", a encore réagi Ludovic Brun en entendant la déclaration du maire de Saint-Martin-d-Hères, David Queiros, qui affirmait quelques minutes plus tôt que la résidence serait désormais inhabitable. Pour le vice-président de l'UNEF, "les CROUS n'ont pas assez d'argent pour rénover ou construire des bâtiments neufs, c'est un problème national, les CROUS n'ont pas assez d'argent pour entretenir tout ça".

12h22 - Un numéro d'urgence pour prendre des nouvelles : 0.800.00.06.38

Si vous êtes inquiets, un numéro d'appel d'urgence a été mis en place par la préfecture. Vous pouvez appeler le 0.800.00.06.38 pour prendre des nouvelles de vos proches.

12h10 - La préfecture confirme 22 blessés légers

Alexander Grimaud, le chef de cabinet du préfet, a confirmé sur France Bleu Isère, le bilan de 22 personnes blessées. Elles ont été intoxiquées par les fumées et quatre d'entre elles ont bien du être hospitalisées. Le directeur du cabinet confirme également qu'il "n'y a pas de risque d'effondrement du bâtiment". Mais la reconnaissance des pompiers est toujours en cours pour vérifier qu'il n'y a aucune victime coincée dans l'immeuble.

12h02- Selon David Queiros, le maire de Saint-Martin-d'Hères , "il n'y a pas de risque d’effondrement du toit"

La réaction du maire de Saint-Martin-d'Hères, David Queiros

Selon le maire de Saint-Martin-d'Hères, la commune où se trouve le campus, "a priori plus personne n'est à l'intérieur mais une seconde vérification est en cours, on devrait avoir des nouvelles dans une heure car c'est un travail très minutieux. C'est la police municipale qui a donné l'alerte et les secours ont pu intervenir rapidement. Le bâtiment ne menace pas du tout de s'effondrer, mais de fait, il ne sera plus du tout possible d'y habiter" affirme-t-il.

D'importants panaches de fumée sortent encore des étages de la résidence Condillac. - Radio France
D'importants panaches de fumée sortent encore des étages de la résidence Condillac. © Radio France - Laurent Gallien

11h52 - Sur place, des flammes se dégagent encore des 3e et 5e étages du bâtiment

Le feu a pris dans une partie des bâtiments qui n'est pas encore rénovée, c'est l'un des plus vieux de la résidence. Le feu a pris au 1er étage, mais la façade est noircie jusqu'au 5e étage.

Il semblerait que le toit risque de s'effondrer. Le feu n'est pas complètement éteint et au moins une dizaine de véhicules de pompiers sont toujours sur place selon notre reporter sur place. De la fumée se dégage encore du 5e étage et les pompiers progressent à l'intérieur du bâtiment.

Situation du bâtiment concerné par l'incendie - Aucun(e)
Situation du bâtiment concerné par l'incendie - Saisie écran ©Google2017

11h32 - La préfecture demande de ne pas s'approcher des lieux de l'incendie

Une cellule de crise a été mise en place à la Préfecture, et une autre a aussi été ouverte sur place. La préfecture de l'Isère demande aux citoyens de ne pas s'approcher des lieux pour ne pas gêner l'opération. Le bâtiment comporte 400 chambres. Selon l'université, une centaine de personnes habitent à l'endroit où s'est produit l'incendie.

11h00 - Au moins dix-huit étudiants blessés

Au moins dix-huit étudiants ont été intoxiqués par les fumée et évacués, dont quatre ont du être hospitalisés à l'hôpital de la Tronche. On ne sait toujours pas si des étudiants sont coincés dans le bâtiment, mais les pompiers ont évacués les alentours car le toit menace de s'effondrer.

10h15 - Incendie signalé

Un incendie s'est déclaré ce vendredi matin dans la partie ouest de la résidence Condillac, une résidence universitaire sur le Campus de Grenoble, en Isère. Le feu est parti du troisième étage à la résidence Condillac, sur le campus de Saint-Martin-d'Hères, au 1220 rue des résidences, vers 10h30. Les pompiers se sont rendus sur place ils ont effectués "plusieurs sauvetages".

  - Radio France
© Radio France - Laurent Gallien