Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Grève dans les Alpes-Maritimes : toutes les perturbations

jeudi 19 avril 2018 à 6:17 Par Sébastien Germain et Françoise Polvêche, France Bleu Azur

On fait le point sur toutes les perturbations que vous pouvez rencontrer ce jeudi 19 avril dans les Alpes-Maritimes

La gréve dans les Alpes-Maritimes le 19 avril
La gréve dans les Alpes-Maritimes le 19 avril © Maxppp - Sadak Souici / Le Pictorium

Nice, France

C'est une journée de mobilisation qui va avoir lieu ce jeudi  à l'appel de la CGT autour des réformes décidées par le gouvernement.  Une manifestation se déroulera à 10 heures à la gare de Nice. 

De nombreux secteurs privés ou publics sont concernés par la grève. A à la SNCF nous pouvons compter sur deux aller retours en TGV entre Nice et Paris. 37 TER circulent contre 150 en temps normal. Sur les petites lignes : Cannes-Grasse et Nice-Breil : des bus de substitutions sont mis en place. 

Il n'y a également pas de tramway ni de bus à Nice, pas de bus sur Antibes. A Cannes des perturbations devraient avoir lieu sur les liaisons intercités, cela dépendra des régies. 

Dans les écoles  primaires et maternelles le syndicat majoritaire n'appelle pas à la grève, en revanche dans les collèges et lycées, des cours risquent bien de sauter. Autres secteurs concernés les services de la mairie de la métropole avec par exemple des accueils aléatoires dans les crèches.

De nombreux secteurs seront représentés cote à côte des cheminots bien sur, mais aussi des étudiants du collectif "Sauve ta fac" qui ont aussi l'intention de bloquer des campus, ou encore des avocats, des gaziers des électriciens , qui se lancent dans le mouvement. Présents aussi des infirmières, des personnel d'Epads et bien sur des manifestants du secteurs privés, ceux de carrefour en tête.