Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Grève des avocats : 40% des affaires reportées au tribunal de Bobigny

-
Par , France Bleu Paris

Le grève des avocats a été reconduite en Seine-Saint-Denis, jusqu'au 4 février inclus. Depuis le début du mouvement, 40% des affaires ont été renvoyées au tribunal judiciaire de Bobigny.

Audience solennelle de rentrée au TGI de Bobigny le 27 janvier 2020
Audience solennelle de rentrée au TGI de Bobigny le 27 janvier 2020 © Radio France - Hajera Mohammad

La liste des procès renvoyés s'allonge au tribunal judiciaire de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Depuis le début du mouvement contre la réforme des retraites, 40% des affaires ont été reportées et ce chiffre risque d'augmenter encore, puisque le conseil national des Barreaux appelle les avocats à poursuivre la grève jusqu'au 4 février inclus.

Nouveaux greffiers pour 2020

C'est le procureur, Loïc Pageot, qui a avancé ce chiffre lors de l'audience solennelle de rentrée, ce lundi 27 janvier. Pourtant, les choses vont un peu mieux au tribunal : l'arrivée de 35 greffiers et de 12 magistrats annoncée par le gouvernement, se confirme et soulage les effectifs. "Dix-huit greffiers sont arrivés ce mois-ci, une dizaine d'autres sont attendus en mars", détaille Loïc Pageot.

Mais difficile d'évaluer les changements réels sur les délais de traitement des dossiers, à cause de la grève des avocats qui durent depuis des semaines. Pourtant Frédéric Gabet, le bâtonnier du barreau de Bobigny (qui rassemble 600 avocats), assume , "parce qu'on ne se bat pas que pour nos retraites, c'est aussi pour les justiciables qu'on continue".

Une haie d'honneur au tribunal

Des centaines d'avocats se sont d'ailleurs encore rassemblés ce lundi pendant l'audience solennelle. Ils ont formé une haie d'honneur pour accueillir les officiels (préfet, élus, représentant du ministère de la Justice) dans le tribunal avant de chanter pour demander une nouvelle fois, le retrait de cette réforme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu