Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Grippe aviaire en Dordogne : un phénomène "atypique", des mesures "sérieuses" selon le préfet

mardi 1 décembre 2015 à 16:32 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord et France Bleu

Quelques 14.000 canards et 1.000 oies ont été abattus en Dordogne depuis lundi 30 novembre après la découverte de deux nouveaux cas de grippe aviaire à Domme et Saint-Paul-la-Roche. Le préfet parle d'une situation "atypique". Les mesures de protection ont été étendues.

Il est interdit d'accéder à l'exploitation de Saint-Paul-la-Roche.
Il est interdit d'accéder à l'exploitation de Saint-Paul-la-Roche. © Radio France - Benjamin Fontaine

Après l'annonce lundi soir de la découverte de deux nouveaux cas de grippe aviaire en Dordogne, le préfet du département, Christophe Bay, a tenu une conférence de presse ce mardi après-midi pour faire un point sur les mesures prises.

La situation est "sérieuse" a déclaré le préfet car le virus serait hautement pathogène.Deux nouveaux élevages ont été identifiés comme étant touchés par l'influenza aviaire. L'un a Domme et l'autre à Saint-Paul-la-Roche. Dans ces deux exploitations, des anticorps ont été détectés sur les canards et les oies. Après analysé il s'avère qu'il s'agit bien de la souche H5. Reste désormais à déterminer la nature de cette grippe._ "Des épidémiologistes parisiens sont attendus en Dordogne"__, a déclaré le préfet tout en assurant que le virus semble "atypique". "Il n'y a pas de mortalité massive ce qui nous questionne," _a expliqué le Docteur Piron des affaires sanitaires.

14.000 canards et 1.000 oies abattus

En attendant, tous les palmipèdes ont été tués. 14.000 canards à Saint-Paul-la-Roche (dont 8.000 déjà gavés) et 1.000 oies à Domme. Les animaux ont été électrocutés et des mesures de confinements ont été mises en place autour des foyers infectés avec chaussons de protection et pédiluves. 

Dans un rayon de dix kilomètres les volailles des exploitations doivent être confinées. Le délai de confinement devrait durer 21 jours. A Saint-Paul-la-Roche trois exploitations sont concernées. Au total, 70 producteurs périgourdins sont touchés par des mesures de protection. Le préfet a annoncé des renforts vétérinaires et techniques.