Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Grippe aviaire : la production de foie gras baisse de 25 % en 2016

mercredi 29 juin 2016 à 23:55 Par Pauline Ben Ali, France Bleu Périgord et France Bleu

Selon le Cifog (comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras), 9 millions de canards n'ont pas été produits en 2016 comparé à l'année dernière. Les prix du foie gras risquent d'augmenter de 10 à 20 %.

Grippe aviaire
Grippe aviaire © Radio France - Hervé Blanchard

Dordogne, France

Le bout du tunnel est encore loin pour les producteurs de foie gras du Sud-Ouest impactés par la grippe aviaire. La filière prévoit une baisse de 25% en 2016, et de 15% minimum en 2017. Une baisse de la production qui pourrait s'accompagner d'une hausse des prix du foie gras de 10 à 20%.

Hausse du prix du foie-gras de 10 à 20%

L'arrêt de travail a duré plusieurs mois pour les producteurs de la filière. Neuf millions de canards n'ont pas été produits dans les départements touchés explique Christophe Barrailh, le président du Cifog. A cela s'ajoute les investissements qui ont coûté près de 220 millions d'euros pour la mise aux nouvelles normes de biosécurité des bâtiments (la mise en place de bandes uniques, de sas de désinfections, de nouvelles mangeoires, etc), qui se rajoutent aux 270 millions d'euros de préjudice liés au coût de la grippe aviaire et du vide sanitaire.

Le Cifog estime que la filière a encore 12 à 18 mois devant elle avant de pouvoir sortir de la crise dans laquelle la grippe aviaire l'a plongée.

"Je n'ai toujours pas reçu d'aides de l'Etat" Olivier Palencher, gaveur à Vergt.

Olivier Palencher, gaveur de canards à Vergt, a chiffré une baisse de 30% sur son exploitation. Le producteur attend de recevoir 30.000 euros d'aides venant de l'Etat, une aide qui devait être versée en début de mois de juin, mais qu'il affirme n'avoir toujours pas reçu à ce jour.

Olivier Palencher, gaveur de canards à Vergt, chiffre une baisse de 30% sur son exploitation.