Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gros déploiement de gendarmes dans un village près de Toulouse après une alerte près d'une école

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Ce mercredi 2 décembre, les gendarmes de Haute-Garonne sont arrivés en force à Larra, petite commune de l'ouest toulousain. À la mi-journée, la directrice de l'école les avait appelés car deux enfants auraient vu un homme armé. Le dispositif a été levé quelques heures plus tard.

Une cinquantaine d'hommes ont été déployés sur la commune, en plus de l'hélicoptère de la gendarmerie.
Une cinquantaine d'hommes ont été déployés sur la commune, en plus de l'hélicoptère de la gendarmerie. © Radio France - Marc Bertrand

Des gendarmes armés jusqu'aux dents aux abords de l'école communale, et un hélicoptère qui tourne autour du village. L'ambiance était tendue ce mercredi après-midi à Larra, commune des hauts tolosans, au nord-ouest de la Haute-Garonne et à 30 kilomètres de Toulouse. La gendarmerie a cherché pendant quatre heures en vain un homme soi-disant armé.

Panique à Larra, mais pas d'homme armé

L'alerte a été donnée à la mi-journée par la directrice de l'école de Larra. Deux élèves lui auraient signalé la présence d'un homme armé et masqué, sous sa capuche, dans la rue voisine. Deux adultes affirment aussi avoir repéré un individu masqué et sous sa capuche, mais pas d'arme.  Aussitôt, les forces de l'ordre arrivent en force à Larra. Les gendarmes de la compagnie de Toulouse-le Mirail, le PSIG (pelotons de surveillance et d'intervention de la gendarmerie), la BMO (brigade motorisée), l'hélicoptère, en tout une cinquantaine d'hommes quadrillent la petite commune et tentent de trouver cet individu. Une recherche qui restera vaine, le confinement a été levé vers 15h15 et les gendarmes ont quitté les lieux peu après .

"La commune reste sous surveillance mais sans inquiétude particulière soulignée par la gendarmerie."

Entre temps, la trentaine d'enfants restée en périscolaire à l'école a été confinée ce mercredi après-midi. Et l'application mobile dont disposent certains habitants leur a signalé qu'un hélicoptère allait survoler la commune. Le maire de Larra a publié ce mercredi soir sur la page Facebook de la commune un long texte appelant à l'apaisement. Il rend aussi hommage au "sang-froid et le professionnalisme des personnels enseignants et agents municipaux dans les écoles et la réactivité et l'importance des moyens mis en œuvre par les forces de la gendarmerie".

Le maire a voulu clarifier les choses sur les réseaux sociaux.
Le maire a voulu clarifier les choses sur les réseaux sociaux. - Facebook / Mairie de Larra

L'école de Larra sera bien ouverte ce jeudi. La directrice des écoles a envoyé un message aux parents pour relater l’événement. Elle précise que "les enfants ont réagi ont suivi les directives et sont restés calmes. Les enseignants et les animateurs se sont employés à les rassurer". Tous les parents des élèves concernés ont été appelés par téléphone. Dans les prochains jours, un psychologue viendra à l'école de Larra à l'écoute de ceux qui le demanderont.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess