Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Gros déploiement de pompiers après la découverte d'un colis suspect dans un laboratoire de Limoges

vendredi 7 septembre 2018 à 15:50 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

Un laboratoire de Limoges a été évacué par les pompiers après la réception d'un colis suspect. C'était ce vendredi en fin de matinée dans un laboratoire d'analyse d'eau rue Ferdinand Buisson. La police a mis en place un périmètre de sécurité mais le colis ne contenait finalement rien de dangereux.

Les pompiers de Limoges ont été appelés ce vendredi en fin de matinée pour un colis suspect (illustration)
Les pompiers de Limoges ont été appelés ce vendredi en fin de matinée pour un colis suspect (illustration) © Radio France - Françoise Ravanne

Limoges, France

Il était 11 h 40 lorsque les pompiers ont été alertés ce vendredi par les employés d'un laboratoire d'analyse d'eau situé rue Ferdinand Buisson à Limoges. Ils venaient d'ouvrir un colis avec un flacon contenant un liquide fluorescent suspect.  Le personnel du laboratoire était d'autant plus inquiet qu'il ne connaissait pas l'expéditeur du colis.

La cellule "risques technologiques" dépêchée sur les lieux

La police de Limoges a aussitôt mis en place un périmètre de sécurité le temps de l'intervention des pompiers. Des pompiers qui ont mobilisé leur cellule de risques technologiques. Les habitants du secteur ont également été confinés chez eux.  Au vu des premières analyses, il s'est avéré au final que le colis et son contenu ne présentaient pas de danger mais des analyses complémentaires vont être effectuées par une entreprise spécialisée.

L'intervention a duré environ une heure.