Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Grosse frayeur pour un car scolaire dans le Haut-Doubs

jeudi 3 mai 2018 à 18:27 Par Florian Cazzola, France Bleu Besançon

Les collégiens de Mouthe, dans le Haut-Doubs, s'en sortent avec une très belle frayeur. Un rocher, qui s'est détaché ce jeudi après-midi de la paroi d'une colline, a fini sa course contre la vitre d'un car scolaire. Quatre enfants ont été légèrement blessés.

Un rocher a fini sa course contre un car de ramassage scolaire, ce jeudi, aux Combes, dans le Doubs.
Un rocher a fini sa course contre un car de ramassage scolaire, ce jeudi, aux Combes, dans le Doubs. © Maxppp - Pierre HECKLER

Les Combes, France

L'accident aurait pu être beaucoup plus grave. Un rocher s'est détaché de la paroi d 'une colline, ce jeudi après-midi, sur la route départementale 437, au niveau de la commune des Combes et en direction de Morteau. Le morceau de pierre a fini sa course en heurtant un bus scolaire qui transportait 52 collégiens de Mouthe, pour une sortie théâtre, et 3 professeurs de français et de mathématiques. Sous la violence du choc, une des vitres du car s'est brisée.  

Quatre collégiens légèrement blessés

L'autocar, qui ramenait les collégiens à leur domicile, n'a pas fait de sortie de route. Mais quatre enfants ont été légèrement blessés selon les pompiers. Brièvement hospitalisés à Pontarlier, ils sont sortis des urgences aux alentours de 20 heures, sans grosse blessure à signaler et ont pu regagner leur domicile. Les autres élèves ont été pris en charge par les sapeurs pompiers du Doubs dans une salle des fêtes de la commune de Grand'Combe-Châteleu.  Une cellule d'urgence médico-psychologique a été mise en place. "Elle sera de nouveau ouverte, ce vendredi au collège des Combes pour les élèves choqués", précise Pascal Morel, le principal. 

Dans un communiqué, le recteur et l’inspecteur d’académie saluent la rapidité et l’efficacité des secours et de l’organisation de l’accueil. Ils ont également tenu à assurer de leur soutien, tous les collégiens, les membres de l’équipe pédagogique et leurs proches.