Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Meurtre d'Alexia Daval

Courir en hommage à Alexia Daval, les Dijonnais ont répondu présent

samedi 4 novembre 2017 à 17:31 Par Florian Cazzola, France Bleu Besançon et France Bleu Bourgogne

Plus de 200 personnes ont couru, ce samedi, au parc de la Colombière, à Dijon, en hommage à Alexia Daval, une joggeuse tuée il y a une semaine en Haute-Saône. Après une minute de silence, les "runners" ont formé un parcours en forme de cœur, pour ensuite le partager sur les réseaux sociaux.

Plus de 200 personnes ont couru, ce samedi, au parc de la Colombière de Dijon, pour rendre hommage à Alexia Daval.
Plus de 200 personnes ont couru, ce samedi, au parc de la Colombière de Dijon, pour rendre hommage à Alexia Daval. © Radio France - Florian Cazzola

Rue de la Colombière, Parc, Dijon, France

C'est un samedi parfait pour aller faire quelques foulées dans le parc de la Colombière, à Dijon. Un ciel magnifiquement bleu et une température clémente. Pourtant, les plus de 200 adeptes de la course à pied présents, ce samedi matin, à l'entrée du parc ne sont pas là pour se défouler. Ils se sont réunis en hommage à Alexia Daval, cette joggeuse tuée il y a une semaine, et dont le corps a été retrouvé calciné, à Gray, en Haute-Saône.

"On ne t'oubliera jamais Alexia"

Les runners, comme ils aiment s'appeler, ont exceptionnellement troqué leurs tenues flashy pour un tee-shirt blanc. Le prénom d'Alexia, mais aussi des petits mots "On ne t'oubliera jamais" ou "_tu es dans nos cœur_s" étaient floqués sur les maillots. "C'est notre manière de lui rendre hommage, confie Fabrice. Il y a de plus en plus d’événements de ce genre qui arrivent. Ce qu'elle a vécu est horrible. Aujourd’hui, les filles ne peuvent plus courir seules. Quand je m’entraîne, il m'arrive parfois de croiser des femmes seules ; et plus loin des hommes au comportement louche."

A l'appel d'Alexis Bonnot, l'organisateur de ce rendez-vous symbolique, beaucoup de femmes étaient présentes. "Toutes les filles ont déjà eu un soucis, raconte l'animateur de "Barbu Runner", qui organise régulièrement des courses pour les femmes. En passant devant les terrasses des bars, beaucoup se sont déjà faites insulter juste parce-qu'elles portent un short, un peu court, ou une tenue légère, et c'est inacceptable. Elles sont là pour faire leur sport. Il est inadmissible qu'elle se fassent agresser de la sorte."

Pour Céline, une dijonnaise qui a souhaité emmener son jeune fils à cet hommage. "J'adore courir, confie-t-elle. Et c'est vrai qu'il m'arrive de partir seule. Ce qui est arrivé à Alexia, aurait très bien pu m'arriver, continue t-elle la voix tremblotante. Et si ça m'arrive, je laisserai des enfants orphelins. Ça me révolte." Les hommes ont aussi pris conscience du danger. "A chaque fois qu'une amie me dit qu'elle va courir seule, je lui demande de ne pas le faire, explique Didier. Ça me fait peur !"

Plus de 200 personnes ont couru, ce samedi, au parc de la Colombière, à Dijon, en hommage à Alexia Daval, une joggeuse tuée il y a une semaine en Haute-Saône - Radio France
Plus de 200 personnes ont couru, ce samedi, au parc de la Colombière, à Dijon, en hommage à Alexia Daval, une joggeuse tuée il y a une semaine en Haute-Saône © Radio France - Florian Cazzola

Un parcours en forme de cœur

Le parcours ne faisait que trois kilomètres, mais l'objectif était bel et bien ailleurs. Les plus de 200 personnes présentes ont fait un grand cercle dans le parc de la Colombière, avant de former un cœur, qu'ils ont enregistré sur leurs téléphones et leurs GPS pour ensuite le partager sur les réseaux sociaux. "C'est notre manière à nous, runners, de soutenir la famille et de dire que nous n'oublierons pas Alexia" selon Florence.

Après la course, beaucoup de joggeurs se sont réunis pour se donner rendez-vous, dimanche, à Gray, en Haute-Saône, où une marche blanche est organisée par la famille d'Alexia.