Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Guéret : le compagnon violent passera Noël en prison

-
Par , France Bleu Creuse

Un homme de 48 ans est en détention provisoire ce mardi soir. Il a été interpellé dans la nuit de dimanche à lundi, après que des voisins ont signalé des cris : son épouse porte des traces de coups et d'étranglement.

Un homme de 48 ans est en détention provisoire à Guéret. Il est soupçonné d'avoir frappé sa compagne, dans la nuit de dimanche à lundi.
Un homme de 48 ans est en détention provisoire à Guéret. Il est soupçonné d'avoir frappé sa compagne, dans la nuit de dimanche à lundi. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Guéret, France

C'est en prison, à Guéret, que le compagnon violent passera le réveillon de Noël. Un homme de 58 ans a été placé en détention provisoire ce mardi après-midi, pour des faits de violences conjugales. 

Dans la nuit de dimanche à lundi, un peu avant 00h30, des voisins appellent la police : ils entendent des cris provenir du domicile du couple, en plein centre-ville de Guéret. A l'arrivée des forces de l'ordre, l'homme est en train de maintenir sa compagne à terre. Lors de son interpellation, il se rebelle, tente de porter des coups aux policiers, mais est maîtrisé. Il se met alors à les insulter et à les menacer de mort. 

L'homme a bu : les examens révèlent un taux de 0,92 grammes par litre de sang. La compagne porte des traces de coups et d'étranglements : des violences qui semblent assez habituelles, selon une source policière. Présenté au parquet, il sera jugé en comparution immédiate jeudi après-midi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu