Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Haute-Loire : une mère de famille arrêtée pour vol... d'un furet

mardi 12 février 2019 à 17:47 Par Octavie Couchard, France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Une femme de 36 ans a tenté de voler un furet, lundi 11 février dans une animalerie du Puy-en-Velay (Haute-Loire), mais les policiers l'attendaient sur la route en direction de son domicile.

Le furet a une valeur de 390 euros. Il a rendu à l'animalerie.
Le furet a une valeur de 390 euros. Il a rendu à l'animalerie. © Maxppp -

Le Puy-en-Velay, France

Une drôle d'affaire pour la police de Haute-Loire (Haute-Loire), lundi 11 février. En fin de journée, une jardinerie-animalerie de la zone de Chirel au Puy-en-Velay leur signale le vol d'un furet. Il s'agit d'une femme, âgée de 36 ans, qui s'est présentée au commerce avec son fils pour acquérir l'animal. Après quelques conseils, une employée du magasin lui remet l'animal dans une boite en carton.

Mais une fois devant les caisses de paiement, l'acheteuse se débarrasse de la boite et cache le furet sous ses vêtements. Elle donne également un faux nom et une fausse adresse. Rapidement, les policiers retrouvent la véritable adresse de la voleuse : ils se placent alors sur le rond-point de Chadrac pour l'intercepter.

Bonne pioche pour les forces de l'ordre. La femme est interpellée au volant de sa voiture, en présence de son fils et du fameux furet. Après avoir été entendue au commissariat, elle est repartie libre et elle doit être convoquée prochainement. Le furet, d'une valeur de 390 euros été rendu au magasin.