Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Haute-Saône : dégradations à répétition à la Planche des Belles Filles

jeudi 11 octobre 2018 à 15:04 Par Elie Abergel, France Bleu Besançon, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu

Une série d'actes criminels ont été signalés à la Planche des Belles Filles ces deux dernières semaines. Des individus encore non identifiés s'en sont pris à des agents et des engins de chantier.

La Planche des Belles Filles en Haute-Saône, potentielle arrivée d'étape du Tour de France 2019.
La Planche des Belles Filles en Haute-Saône, potentielle arrivée d'étape du Tour de France 2019. © Radio France - Jean-François Fernandez

Planche des Belles Filles, Plancher-les-Mines, France

Pare-brise cassés sur un camion, blocage d'un engin de chantier par deux autres véhicules, engin de chantier incendié, pneus crevés et rétroviseur cassés. Toutes ces dégradations commises entre le 27 septembre et le 10 octobre commencent à inquiéter. Le département de la Haute-Saône annonce qu'il a saisi la justice afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Le département dénonce des actes criminels "extrêmement graves,  qui mettent en danger les agents départementaux". 

Le département souligne les nombreuses événements sportifs qui se tiennent à la Planche des Belles Filles, été comme hiver. La station doit notamment accueillir une nouvelle fois  une arrivée d'étape  du Tour de France 2019, et des travaux d'aménagement sont en cours. Une polémique  oppose les défenseurs de l'environnement au conseil départemental: les premiers dénonçant une nouvelle atteinte aux paysages, le département répondant que le revêtement récemment posé est conçu pour se dégrader naturellement au fil du temps.

Depuis fin septembre, plusieurs dégradations ont été commises sur le chantier. Le dernier incident ce mercredi soir a été l'incendie d'un engin de chargement téléscopique, il a été totalement détruit par le feu.  Michel Galmiche est le maire de Plancher les Mines dont dépend le site, pour lui "si l'enquête permet d'établir qu'il s'agit d'un acte criminel, ça doit avoir un lien avec les récents travaux".

France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, qui est monté au créneau contre le goudronnage de la Planche des Belles Filles, condamne ces exactions et veut poursuivre le combat par des voies légales. Mais pour autant, son secrétaire régional Gérard Groubatch constate "qu'en lançant les travaux sans aucune concertation, en passant en force, le président du département Yves Krattinger ne s'est pas fait que des amis. Et voilà", conclut-il, "le résultat est là".