Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Haute-Saône : le maire de Magny-Danigon porte plainte après une free party

lundi 4 mars 2019 à 12:33 Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Besançon et France Bleu Belfort-Montbéliard

Le maire de Magny-Danigon, en Haute-Saône, porte plainte ce lundi, après la free-party organisée tout le week-end sur sa commune, sur un ancien site minier. Ils dénoncent des nuissances pour les habitants.

La free-party s'est tenue sur un ancien site minier du village.
La free-party s'est tenue sur un ancien site minier du village. © Maxppp - maxppp

Magny-Danigon, France

Le maire de Magny-Danigon (Haute-Saône) dépose plainte ce lundi après-midi, dans la foulée de la free-party qui s'est tenue tout le week-end sur sa commune. Près de 250 fêtards ont investi l'ancien site minier du Puits Arthur de Buyer, qui est privé et abandonné. Cette free-party a donc été organisée en toute illégalité, à grands renforts de décibels, d'alcool et de drogue.  

Bernard Richard, le maire, dénonce des nuisances pour les habitants du village, qui sont une quarantaine à l'avoir contacté ce week-end à cause de cette free-party : 

Certains habitants n'ont pas dormi de la nuit, ils sont vraiment ulcérés" - Bernard Richard, maire de Magny-Danigon

Les fêtards ont quitté les lieux et se sont engagés à nettoyer et retirer les sacs poubelles ce lundi. Ce n'est pas la première fois que les ravers choisissent ce site. Ce week-end, les pompiers sont intervenus dans la nuit de samedi à dimanche pour une overdose d'ecstasy.