Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Haute-Savoie : l'ancien leader de l'ETA Josu Ternera arrêté à Sallanches

En cavale depuis 2002, l'ancien chef de l'organisation séparatiste basque ETA Josu Ternera a été interpellé ce jeudi matin à Sallanches (Haute-Savoie).

Josu Ternera, l'ancien chef politique de l'ETA, arrêté jeudi matin à Sallanches (Haute-Savoie)
Josu Ternera, l'ancien chef politique de l'ETA, arrêté jeudi matin à Sallanches (Haute-Savoie) © Maxppp -

La police espagnole le traquait depuis 2002. Josu Ternera, l'ancien chef politique de l'ETA, a été arrêté jeudi matin vers 7 heures à Sallanches (Haute-Savoie). L'interpellation a eu lieu lors d'une opération conjointe de la Direction générale de la sécurité intérieure française (DGSI) et de la Garde Civile espagnole. 

Arrêté sur le parking de l'hôpital

Selon le maire de Sallanches Georges Morand, l'arrestation a eu lieu "sur le parking de l'hôpital de Sallanches". Information confirmée par Sarah Chelpi, la chef d'escadron des gendarmes de Chamonix. Ce sont les forces de la DGSI qui ont réalisé l'opération, apparemment _"_sans heurts." 

Josu Ternera était accompagné d'une personne amie qui a été aussi interpellée. Il a d'abord été entendu à la gendarmerie de Sallanches. Puis à sa demande, il a été vu par un médecin pour voir si son état de santé été compatible avec sa garde à vue. Le leader indépendantiste a été ré-interrogé dans l'après-midi. Le mandat d'arrêt va lui être notifié et il sera présenté dans les prochains jours au parquet de Paris. Il a la possibilité de faire opposition et demander à être jugé à nouveau.

Très influent dans l'organisation, Jose Antonio Urrutikoetxea Bengoetxea, plus connu sous le nom de Josu Ternera, est gravement malade. Le procureur de la République de Bonneville ne communique pas sur cette affaire. Même silence radio à la direction de la communication de l'hôpital de Sallanches.

Passé dans la clandestinité

Aujourd'hui dissoute après quatre décennies de violence, l'ETA a tué plus de 800 personnes dans une campagne d'attentats pour l'indépendance du Pays Basque. Josu Ternera, 68 ans, était passé dans la clandestinité pour échapper aux poursuites pour son rôle dans un attentat contre une caserne de la Garde civile à Saragosse, dans le nord de l'Espagne, qui avait fait 11 morts dont cinq enfants en 1987. 

C'est lui qui avait enregistré la "déclaration finale" par laquelle l'ETA annonçait sa dissolution définitive en mai 2018.