Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Haute-Savoie : le toit d'un immeuble s'effondre à cause d'un incendie à Saint-Julien-en-Genevois

dimanche 30 juillet 2017 à 9:29 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Pays de Savoie

À Saint-Julien-en-Genevois, le toit d'un immeuble s'est effondré à cause d'un incendie samedi en fin de journée. Heureusement, il n'y a pas de blessés. Par précaution, tous les occupants ont été relogés.

Les pompiers ont réussi à éteindre le feu vers 19 heures samedi, mais les dégâts sont très importants.
Les pompiers ont réussi à éteindre le feu vers 19 heures samedi, mais les dégâts sont très importants. © Maxppp - Image d'illustration.

Saint-Julien-en-Genevois, France

Un incendie a ravagé le toit d'un immeuble hier à Saint-Julien-en-Genevois, en Haute-Savoie. Les sept appartements du dernier étage ont pris feu samedi vers 17 heures et le toit s'est effondré. Mais heureusement il n'y a aucun blessé.

Les gendarmes sont alertés par une odeur de brûlé

C'est un vrai miracle selon les gendarmes. Ce sont eux qui interviennent les premiers sur l'incendie. Ils sont alertés par une odeur de brûlé. Leur caserne se situe à 100 mètres à peine de l'immeuble en feu, rue Amédée VIII de Savoie.

Plusieurs militaires rentrent dans l'immeuble et commencent l'évacuation. 18 résidents sont déjà au pied du bâtiment quand les pompiers arrivent. Les neuf derniers sont évacués ensuite. Tout le monde va bien. Deux personnes ont tout de même été légèrement intoxiquées par les fumées.

Tous les occupants de l'immeuble ont été relogés

Ils n'ont pas dormi chez eux samedi soir : comme le toit s'est effondré, on ne connaît pas l'état de la structure du bâtiment. Quatorze occupants ont été relogés par la mairie. Les treize autres ont trouvé des solutions de relogement chez de la famille. Dans tous les cas, la mairie assure que les habitants ne pourront regagner leur appartement avant quelques mois. "Les gaines électriques ont complètement fondu", explique le maire Antoine Vielliard.

Pour l'instant, la cause de l'incendie n'est pas connue. Les techniciens de la gendarmerie sont attendus sur place ce dimanche matin pour réaliser des prélèvements.