Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Savoie : un médecin mis en examen pour huit assassinats à Thyez

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Un médecin d'une clinique de Thyez, en Haute-Savoie, est mis en examen pour huit assassinats. Les victimes sont des personnes âgées de 85 à 90 ans. Les faits se sont produits en 2019 dans l'unité de soins palliatifs de la clinique des Deux Lys.

La clinique des Deux Lys à Thyez (Haute-Savoie)
La clinique des Deux Lys à Thyez (Haute-Savoie) © Radio France - Richard Vivion

Un médecin de 64 ans est mis en examen pour assassinats en Haute-Savoie. Le docteur Clément D. est soupçonné d'avoir euthanasié huit personnes âgées de 85 et 90 ans. Les faits se sont produits à Thyez en 2019 dans l'unité de soins palliatifs de la clinique des Deux Lys appartenant au groupe Korian. Le docteur Clément D., déjà condamné pour agression sexuelle en 2017, a exercé auparavant dans plusieurs villes de France.

La clinique des Deux Lys appartient au groupe Korian
La clinique des Deux Lys appartient au groupe Korian © Radio France - Richard Vivion

Placé sous contrôle judiciaire

Cette mise en examen "pour huit assassinats" a été prononcée en décembre 2020 précise à France Bleu Pays de Savoie Véronique Denizot, la procureure d'Annecy, confirmant une information de l'hebdomadaire local Le Faucigny. Préalablement, une information judiciaire avait été ouverte en janvier 2020 après une alerte émise par cinq médecins de la clinique ( ils n'y travaillent plus aujourd'hui) auprès du Conseil de l'Ordre de Haute-Savoie, constatant une surmortalité élevée au sein de l'établissement, 26 décès en un an au lieu de cinq habituellement

Placé en détention provisoire suite à sa mise en examen, le docteur D. a finalement été remis en liberté par la chambre de l'instruction et placé sous contrôle judiciaire début janvier 2021 après avoir fait appel. 

"Seul le médecin est mis en examen" - Véronique Denizot, procureure d'Annecy

"Une instruction, pour laquelle deux juges ont été saisis, se poursuit pour tenter de déterminer si le docteur D. doit être renvoyé devant les assises ou une autre juridiction", précise Véronique Denizot, "il reste à savoir si ses actes relèvent du pénal ou si la défense peut argumenter d'actes médicaux qui ne reçoivent pas la qualification d'assassinat". 

Joint par France Bleu Pays de Savoie, l'avocat de la clinique, maître Marc Dufour, s'est dit "surpris par la remise en liberté d'une personne mise en examen pour huit assassinats". 

L'unité de soins palliatifs créée en 2019

Le docteur D. est arrivé aux Deux Lys en 2019 pour prendre en charge l'unité de soins palliatifs nouvellement créée au sein de l'établissement. Selon une source proche du dossier, il était alors titulaire du diplôme lui permettant d'utiliser l'hypnovel, un médicament servant aux sédations lors des protocoles de fin de vie. "Ces gens n'étaient pas sensés mourir, c'est bouleversant" confie-t-elle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess