Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Haute-Savoie : un randonneur néerlandais retrouvé mort dans le Mont Veyrier

vendredi 21 juillet 2017 à 13:06 Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Cet homme âgé d’une soixantaine d’année était porté disparu depuis jeudi en fin d’après-midi. Le gendarmes du PGHM d’Annecy ont découvert son corps ce matin, au pied d’une barre rocheuse, en contrebas du Mont Veyrier.

Le corps du randonneur néerlandais a été découvert, ce matin, au pied d'une barre rocheuse en contrebas du mont Veyrier.
Le corps du randonneur néerlandais a été découvert, ce matin, au pied d'une barre rocheuse en contrebas du mont Veyrier. © Maxppp -

C’est l’épouse de la victime qui hier, en fin d’après-midi, a donné l’alerte. Le couple d’origine néerlandaise est en vacances sur les bords du lac d’Annecy. Un peu plus tôt dans la journée, son mari était parti en randonnée dans le Mont Veyrier au-dessus du lac d’Annecy. Sans nouvelle, elle a contacté la gendarmerie qui a immédiatement déclenché les opérations de recherches.

Hier soir, malgré plusieurs survols de la zone en hélicoptère, le disparu restait introuvable. Stoppées en raison de la nuit, les recherches ont repris ce matin. Et c’est vers 9 heures que les gendarmes du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) d’Annecy ont découvert le corps du randonneur au pied d’une barre rocheuse. L'homme aurait été victime d’une chute de plusieurs dizaines de mètres. Une enquête a été ouverte.

Pour leurs recherches, le PGHM d’Annecy a utilisé un appareil expérimental permettant de localiser le téléphone portable des personnes disparus. "Cela nous a permis de délimiter une zone précise", indique un gendarmes. "Ensuite, ce sont les chiens de recherches qui ont découvert le corps de ce touriste hollandais."