Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Haute-Savoie : un toxicomane interpellé pour le meurtre d'un dealer

lundi 16 avril 2018 à 15:20 Par Valentine Letesse, France Bleu Pays de Savoie

Un toxicomane a été arrêté mardi 10 avril, mis en examen et placé en détention pour l'homicide d'un trafiquant de drogues albanais en décembre dernier à Chavanod en Haute-Savoie.

Photo d'Illustration.
Photo d'Illustration. © Radio France - Valentine Letesse

Chavanod, France

Ce meurtre dans le bois de Cote la Dame à Chavanod en Haute-Savoie, c'est l'histoire classique d'un toxicomane qui ne peut plus payer sa dose et qui bascule dans la délinquance. Le 2 décembre 2017 aux alentours de 17h20, ce client braque ses dealers d'héroïne d'origine albanaise, avec une arme à feux. Le premier trafiquant meurt, le second est blessé.

Deux enquêtes ont été ouvertes : l'une pour homicide confiée à la section de recherche de Chambéry et l'autre pour trafic de stupéfiants confiée à la brigade des recherches d'Annecy. Finalement après quatre mois de travail intense, les gendarmes d'Annecy mettent la main sur l'auteur du crime. Ce consommateur d'héroïne a reconnu les faits. Le dealer blessé lui a été mis en examen pour trafic de stupéfiants et incarcéré après son séjour à l’hôpital.

Les ravages de l'héroïne

Ce meurtre montre surtout les ravages sur les consommateurs d'héroïne, pour la procureure d'Annecy, Véronique Denisot. Car le trafic est très implanté dans le bassin Annécien où les Albanais vendent une héroïne de qualité, peu chère, soit environ 80 euros le gramme. 

"Les usagers d'héroïne ont besoin d'argent pour acheter leur dose. S'ils sont abîmés socialement, professionnellement, individuellement, malheureusement, souvent, ils commettent des infractions pour se procurer cet argent." explique Véronique Denisot. Ça peut être des infractions de vols à l'arrachés ou avec violence pour obtenir 80 ou 100 euros. Mais il y a d'autres victimes : les dealers. "On a également des albanais vendeurs d"héroïnes qui sont victimes de violences par des usagers d'héroïnes qui n'ont pas l'argent suffisant et qui vont donc tenter de voler leur dose" précise la procureure d'Annecy.