Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mutilations de chevaux : les gendarmes de Haute-Vienne mènent une opération grand format

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Dans le cadre de la lutte contre les mutilations de chevaux, la gendarmerie de la Haute-Vienne a mené une opération d'ampleur dans la nuit de mardi à mercredi. Une dizaine de patrouilles et un hélicoptère ont été mobilisés pour ce dispositif de surveillance.

Les gendarmes de la Haute-Vienne ont mené une opération "coup de poing" dans la nuit de mardi à mercredi pour lutter contre les mutilations de chevaux
Les gendarmes de la Haute-Vienne ont mené une opération "coup de poing" dans la nuit de mardi à mercredi pour lutter contre les mutilations de chevaux - © Gendarmerie Nationale

La gendarmerie de la Haute-Vienne se mobilise contre les agressions et mutilations de chevaux. Dans la nuit de mardi à mercredi, cette semaine, le groupement départemental a mené une opération "coup de poing" de surveillance. Dans le département, la mutilation d'une jument à Arnac la Poste avait suscité un grand émoi début septembre.

Une dizaine de patrouilles de gendarmes ont été déployées dans le département, appuyées par un hélicoptère doté d'un phare et d'un dispositif de vision nocturne pour l'équipage. Les zones géographiques avec de fortes présences d'équidés ont été ciblées, sous réquisition du procureur de la république.

Le but de cette opération : contrôler toute personne et/ou tout véhicule suspect aux abords des champs et des animaux.

Ce déploiement n'a débouché sur aucune interpellation. Toutefois, un véhicule et une personne avec une lampe ont été repérés par les gendarmes. Après contrôle du véhicule et de ses occupants, rien d'inquiétant : il s'agissait...d'un simple rendez-vous galant nocturne ! La gendarmerie en profite pour rappeler aux propriétaires de chevaux d'éviter toute méprise et toute réaction brutale contre des personnes qui peuvent être de simples promeneurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess