Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Vienne : un trafic de cannabis et de cocaïne démantelé, deux hommes en prison

-
Par , France Bleu Limousin
Haute-Vienne, France

La police de Limoges a démantelé un trafic de drogue le 20 juin dernier. Deux hommes ont été placés en détention provisoire, l'un deux a vendu pour plus de 120 000 euros de cannabis et de cocaïne en l'espace d'un an et demi.

Pendant un an et demi, le principal trafiquant a vendu plus de 100 000 euros de drogue.
Pendant un an et demi, le principal trafiquant a vendu plus de 100 000 euros de drogue. - Police

Deux hommes sont derrière les barreaux depuis ce weekend du 25 juin. La Brigade des Stupéfiants de la Sureté Départementale de la Haute-Vienne a mené une opération le 20 juin dernier pour les interpeller à Limoges et Saint-Junien.

Beaubreuil et La Bastide comme principaux lieux de revente

L'homme interpellé à Limoges était le principal trafiquant. De cannabis et de cocaïne. En un an et demi, il aurait revendu trente kilos de résine de cannabis et une centaine de grammes de cocaïne, pour une valeur totale de près de 130 000 euros. Le deuxième mis en cause est un client de ce premier homme. Parmi la vingtaine de clients identifiés par la police, lui ne faisait pas que consommer.

Un client revendait lui aussi de la drogue... jusqu'en Charente

Ce client-revendeur a élargi son champ d'action au-delà de Limoges puisqu'il a revendu de la drogue à Saint-Junien, Rochechouart, Cussac ou encore Brigueuil en Charente.

Les deux hommes ont passé 96 heures en garde à vue et ont reconnu les faits. Ils ont été présentés vendredi à un magistrat et placés en détention provisoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess