Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Vienne : une institutrice de Séreilhac agressée par la mère d'un élève lundi soir

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Une institutrice de l'école de Séreilhac (Haute-Vienne) a été agressée par la mère d'un élève lundi après la sortie de la classe. Mécontente d'une petite blessure constatée sur son fils, et accompagnée de sa fille aînée, elles s'en sont pris verbalement à l'enseignante avant de la gifler.

Une institutrice de l'école de Séreilhac, en Haute-Vienne, a été giflée par la mère d'un élève - illustration
Une institutrice de l'école de Séreilhac, en Haute-Vienne, a été giflée par la mère d'un élève - illustration - © Googlemaps

La mère d'un jeune élève de l'école de Séreilhac, en Haute-Vienne, a agressé une institutrice, lundi après la sortie de la classe.

Cette mère de famille, accompagnée de sa fille aînée, s'en est d'abord pris verbalement à l'enseignante dans sa classe, lui reprochant une petite blessure constatée sur son fils après un cours d'EPS, à la suite d'un choc avec un autre élève. Le petit garçon s'est fait un hématome à la pommette.

La mère de l'élève a giflé l'enseignante

Mais très rapidement, le scandale verbal s'est transformé en agression physique et la mère de l'enfant, puis sa fille aînée, ont giflé l'enseignante. La jeune ado de 13 ans aurait également menacé de lui asséner d'autres coups par les poings et les pieds. Le directeur de l'école a dû s'interposer pour mettre fin à l'agression. L'enseignante, légèrement blessée mais très choquée, a déposé plainte auprès des gendarmes, arrivés sur place. Elle subit une ITT de 8 jours.

C'est inadmissible dans l'enceinte d'une école

Le directeur de l'école, Patrick Nénert, est outré par ces agissements : "C'est inadmissible dans l'enceinte d'une école ! La violence de manière générale est injustifiable, mais en plus contre un enseignant à l'intérieur d'une classe, ce n'est même pas concevable ! Je suis directeur dans cette école depuis 25 ans et ce n'est jamais arrivé, ni aux abords de l'école". L'inspection d'académie a mis en place un dispositif d'accompagnement et de soutien pour l'institutrice victime et ses collègues.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu